Dispositif | Mise à la terre

Démarrer

La mise à la terre doit idéalement s'appliquer en toute circonstance  :

  • elle est imposée par le RGIE (Règlement Général des Installations Electriques), ainsi que la mise en place de liaisons équipotentielles entre éléments métalliques du bâtiment,
  • elle permet, en termes de pollution électromagnétique, de diminuer les champs électriques basse fréquence et les champs électromagnétiques. Elle n'a par contre pratiquement aucun effet sur la réduction des champs magnétiques.

01_FR

Utilité de la prise de terre (Source : Promotelec)

Le but de la mise à la terre est d'écouler les courants de défaut (le courant de défaut « est un courant anormal, généralement de grande intensité (plusieurs milliers d'ampères), qui transite dans un réseau suite à l'apparition d'un défaut » [BBEMG]) vers la terre. On y procède au moyen de la « prise de terre », conducteur métallique noyé dans le sol et qui établit un contact le plus direct possible avec la terre.

En l'absence d'une prise de terre efficace, en cas de défaut d'isolement, une partie du courant de défaut risque de s'écouler à travers une personne qui serait en contact avec l'appareil ou le circuit défectueux, ce qui peut être mortel. C'est la raison pour laquelle on relie les appareils, via un conducteur de terre, à la prise de terre dont la résistance doit être aussi faible que possible, afin de faciliter le drainage d'un maximum de courant vers la terre.

> Mise à la terre > Quelles obligations en termes d'installation ?

mis à jour le 20/10/2016

N° de Code : G_WEL06 - Thématiques : Bien être, confort et santé - Composants du projet liés : Ossature bois | Plancher | Eclairage | Electricité | Abords | Sol