ENE03 - Isoler mur par l'exterieur_top

Dispositif | Isoler un mur par l'extérieur

Isoler un mur par l'extérieur

L'isolation par l' extérieur est une typologie d'isolation très souvent rencontrée dans notre pays, consistant à placer un matériau isolant du - côté extérieur du mur porteur, pour diminuer les pertes de chaleur du bâtiment et y assurer une température homogène. L'isolant est ensuite recouvert d'une finition , assurant à la fois un rôle esthétique et de protection.



Isoler par l'extérieur : c'est quoi ?

La majorité des nouvelles constructions utilisent cette typologie d'isolation, car elle comporte de nombreux avantages : continuité plus aisée de l'isolant, nœuds constructifs plus faciles à résoudre/éviter, accès à la masse des murs,...

image01  image02

Isolation par l'extérieur recouverte d'enduit ou de plaquettes de briques (Source : 3E )

image00_fr

Isolation d'un mur par l'extérieur (Source : Check-list 4 "Isoler les façades par l'extérieur" - Maisons Energie Huis)

Avantages et inconvénients de l'isolation par l'extérieur

Le tableau ci-dessous reprend les avantages et inconvénients majeurs de ce type d'isolation, pour les nouvelles constructions et les rénovations.

Avantages

Inconvénients

  • Continuité de l'isolant, impliquant la présence de moins de nœuds constructifs
  • Contrôle de la pose aisé
  • Utilisation de la masse thermique des murs (inertie) pour la régulation du climat intérieur
  • Comportement hygrothermique favorable
  • Faible risque de condensation
  • Revêtement de façade homogène
  • Protection du mur contre le gel/les fissurations
  • Possibilité d'un phasage des travaux (travail façade par façade)
  • Pas de perte de surface/volume habitable
  • Finitions intérieures conservées
  • Pas d'obligation de quitter le bâtiment pendant les travaux
  • Pas de nécessité de déplacer les radiateurs, prises, etc. présents sur les parois intérieures
  • Améliore l'aspect en cas de revêtement abimé
  • Coût plus élevé que les autres solutions car doit être confiée à une main-d'œuvre spécialisée (surtout si système à enduit)
  • Problème d'alignement de façade au droit des gouttières, mitoyens,... (demande de permis d'urbanisme)
  • Adaptation/déplacement des éléments en façade (gouttière, débords de toiture, seuils, battées...)
  • Remplacement des seuils, retours de baies à isoler
  • Ebrasements des fenêtres plus importants
  • Isolation dans le sol : attention aux impétrants
  • Conflit possible avec les aménagements extérieurs
  • En logements collectifs, dans la plupart des cas, la rénovation de l'immeuble sera effectuée pour l'ensemble de la copropriété.

Avantages et inconvénients de l'isolation par l'extérieur – Les éléments en italique concernent davantage la rénovation

Puis-je isoler ma façade par l'extérieur ?

La technique d' isolation par l'extérieur est à préférer à l'isolation par l'intérieur, car elle comporte moins de risques (hygrothermiques, mécaniques, santé, ...). Cependant, elle n'est pas toujours applicable, et les travaux effectués sur les façades sont soumis à permis d'urbanisme et/ou sujets à des mesures de préservation du patrimoine. Il est impératif de se renseigner auprès des autorités compétentes.

L'arbre de décision ci-dessous montre les questions qu'il faut se poser et les possibilités qui en découlent dans le cas d'une rénovation.

arbre1_fr

Arbre de décision – Rénovation - Isolation par l'extérieur

A noter que si l'état du mur existant côté intérieur est tel que les finitions devront quoi qu'il arrive être refaites, l'isolation par l'intérieur pourrait être envisagée. Mais celle-ci comporte de nombreux risques et points d'attention (voir dispositif « Isolation par l'intérieur »).

De la même façon, si un ravalement des finitions extérieures de la façade est prévu, une isolation par l'extérieur serait un choix logique, si les conditions le permettent.

Enfin, il est important de bien réfléchir à l'épaisseur d'isolation et par conséquent aux performances thermiques que l'on souhaite atteindre. Cette typologie d'isolation étant soumise à permis d'urbanisme, la législation PEB 2015 impose d'atteindre un coefficient de transmission thermique de maximum 0.24 W/m²K pour la nouvelle façade isolée.

Cependant, étant donné l'ampleur des travaux et le fait qu'une ré-isolation ne sera probablement pas effectuée avant longtemps, atteindre la performance la plus élevée possible est un choix judicieux (voir la page «Atteindre la performance d'isolation souhaitée : quelle épaisseur d'isolation ?»).

➩ Typologies d'isolation par l'extérieur

mis à jour le 06/01/2016

N° de Code : G_ENE03 - Thématiques : Energie - Thématiques secondaires : Entretien/Maintenance | Etanchéité à l'air | Isolation thermique | Noeuds constructifs - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure | Mur extérieur | Ossature bois