WEL01 - Plancher porteur double_top

Dispositif | Plancher porteur dédoublé

Plancher porteur dédoublé

Un plancher est constitué d'une structure porteuse à laquelle s'ajoutent un élément tel que, par exemple, une couche d'égalisation, une chape flottante, un plancher surélevé, ainsi qu'une finition.

Un plancher est constitué d'une structure porteuse à laquelle s'ajoutent un élément tel que, par exemple, une couche d'égalisation, une chape flottante (chape flottante coulée ou chape flottante légère/sèche), un plancher surélevé, ainsi qu'une finition.

La structure porteuse peut être soit massive, soit légère. Une structure légère répond au principe masse-ressort-masse, tandis qu'une structure massive suit la loi de masse.

Les structures massives peuvent être dédoublées pour former un système masse-ressort-masse. Le présent dispositif examine ces systèmes de plancher dédoublés.

Ces structures dédoublées permettent d'obtenir une certaine isolation aux bruits aériens d'une part, et aux bruits d'impact d'autre part, entre plusieurs pièces.

Le système de doubles hourdis a été spécifiquement conçu pour le résidentiel.

Le système de doubles plaques fines de béton est principalement utilisé dans les espaces de bureaux, en raison des planchers techniques.

image01

(Source : Slimline Buildings )

Quels sont les différents types de planchers porteurs dédoublés ?

Doubles hourdis

Le système est constitué de deux éléments de plancher en béton précontraint (hourdis) qui sont reliés souplement entre eux. Les deux hourdis se comportent comme deux masses. Le matériau souple qui les relie fait office de ressort et dissipe l'énergie sonore.

Ce système a été spécifiquement mis au point pour la construction résidentielle. Il est moins délicat à mettre en œuvre que la solution lourde classique avec chape flottante : pas de fuites en cas de placement imprécis de l'isolation aux bruits d'impact, pas besoin d'isolation périphérique, pas besoin de joint souple entre plinthe et dalle de plancher...

image02  image03  image04

Doubles hourdis (Source : www.echobel.com)

Doubles plaques fines de béton

Ce système est constitué d'une plaque de béton fine (environ 70 mm d'épaisseur) à profilés d'acier en I coulés dans la masse. La plaque supérieure repose sur ces profilés (exemple : queue d'aronde avec béton coulé) dont ils sont séparés par un matériau souple. En fonction du résultat souhaité, on pourra soit monter cette plaque de manière flexible soit la fixer.

Ce système présente l'avantage de créer un creux entre les deux plaques de béton dans lequel on pourra facilement faire passer conduites et canalisations.

image05  image06

Doubles plaques de béton fines (Source : Slimline Buildings )

Quel type de planchers porteurs dédoublés choisir ?

Le système de doubles hourdis a été spécifiquement conçu pour les bâtiments résidentiels.

Le système de doubles plaques fines de béton est principalement utilisé dans les espaces de bureaux, en raison des planchers techniques.

Comment fonctionne un plancher porteur dédoublé au niveau acoustique ?

Les performances acoustiques de ces systèmes doubles reposent sur le principe masse-ressort-masse des structures dédoublées. La structure désolidarisée permet d'obtenir une isolation aux bruits aériens et d'impact de bonne qualité en direction verticale. Grâce, d'une part, à l'amélioration de l'isolation acoustique directe dans le système de plancher proprement dit, et d'autre part, à l'élimination de quelques voies secondaires par les structures adjacentes.

Les deux systèmes réduisent fortement la transmission latérale entre deux locaux voisins. En effet, les voies secondaires n' « utilisent » qu'une masse limitée via le plafond et la dalle de plancher. Il s'agit donc d'une réduction majeure sur l'isolation à réaliser en direction horizontale.

image07

Faible transmission latérale horizontale par désolidarisation

Moins les contacts sont nombreux, mieux c'est. Les matériaux qui amortissent les vibrations devront être choisis avec soin pour qu'ils puissent travailler avec suffisamment de souplesse sous la charge à laquelle ils sont soumis.

Quels points d'attention lors de la mise en œuvre d'un plancher porteur dédoublé ?

La désolidarisation améliore fortement l'isolation directe aux bruits aériens et d'impact entre deux pièces superposées. La transmission acoustique latérale par la dalle de plancher entre deux pièces adjacentes se trouve fortement réduite étant donné que seule la moitié de la masse est utilisée.

Cahier des charges

Le cahier des charges doit imposer les exigences suivantes à l'entrepreneur (en fonction du type de devis) :

  • Critères d'isolation acoustique in situ (isolation acoustique standardisée pondérée DnT,w) à réaliser entre plusieurs pièces, éventuellement avec les termes d'adaptation adéquats C ou Ctr
  • Critères d'isolation aux bruits d'impact in situ (niveau pondéré de pression du bruit d'impact standardisé L'nT,w) à obtenir entre les différents locaux
  • Isolation aux bruits aériens minimale de la dalle en laboratoire (indice d'affaiblissement acoustique aux bruits aériens pondéré Rw) (cf. NBN EN ISO 10140-2) avec éventuellement les termes d'adaptation C ou Ctr
  • Description de la composition de plancher souhaitée et désolidarisation requise

Aller plus loin

Dans le Guide

Pour plus d'informations en lien avec le sujet :

Autres publications de Bruxelles Environnement

Bibliographie

  • Norme NBN EN ISO 10140-2 : Acoustique - Mesurage en laboratoire de l'isolation acoustique des éléments de construction - Partie 2: Mesurage de l'isolation au bruit aérien
  • Norme NBN S01-400-1 : Critères acoustiques pour les immeubles d'habitation

mis à jour le 04/05/2017

N° de Code : G_WEL01 - Thématiques : Bien-être, confort et santé - Thématiques secondaires : Acoustique - Composants du projet liés : Plancher