Communication, coordination et planning

La qualité de l'étanchéité à l'air d'une construction dépend en grande partie de la mise en œuvre des matériaux. Le suivi du chantier et le dialogue avec les ouvriers seront donc primordiaux.

Il faut surtout insister sur le fait que l'étanchéité à l'air est un paramètre énergétique qui ne peut être atteint que si tous les intervenants sont bien conscients de l'intérêt de celle-ci. En fait, on remarque que lorsque tous les intervenants ont envisagé la question de l'étanchéité à l'air dès la phase de programmation, le test Blowerdoor est souvent concluant du premier coup (éventuellement une toute petite correction doit être apportée). Par contre, à l'inverse, lorsqu'un intervenant néglige ce paramètre, il est possible que l'exigence posée par le maitre d'ouvrage ne soit jamais atteinte ou alors à grand frais (démontage de cloisons, changement des menuiseries…).

Assurer une bonne collaboration des différents acteurs, c'est

  • Encourager le dialogue entrepreneur-architecte et entre corps de métier
  • Comprendre et expliquer pour ne pas se tromper
  • Signaler les erreurs. La réalisation du test en présence des ouvriers est une bonne chose pour les aider à identifier et ne pas reproduire les erreurs.
  • Demander des précisions
  • Contrôler les travaux

Vous trouverez plus d'informations sur la coordination des travaux dans Procédure de gestion du projet, du chantier et du bâtiment.

Mis à jour le 01/01/2013