Eléments de choix durable

Synthèse des éléments de choix durable

Les éléments du choix durable développent des arguments permettant à l'utilisateur du guide de choisir et de développer la meilleure solution pour chaque cas spécifique. Cette partie de ce dossier détaille les problématiques, avantages, inconvénients, éventuels freins et moteurs relatifs à chaque dispositif, sans mettre de solution en avant.

Les éléments nécessaires à la prise en compte de ces aspects dans le choix des techniques constructives des cloisons intérieures sont, sur de nombreux points, complétés par les dossiers Choix durable des techniques constructives et des matériaux et éléments de structure et Choix durable des revêtements de murs intérieurs et plafonds qui traitent respectivement des choix liés aux techniques constructives et éléments de structure et aux matériaux de revêtement de murs intérieurs et plafond.

Par ailleurs, les recommandations plus spécifiques pour élaborer une stratégie acoustique complète des murs intérieurs se trouvent dans le dossier Assurer le confort acoustique .

Le tableau ci-dessous synthétise les différents éléments du choix durable au regard des dispositifs. Pour chacun de ceux-ci, un symbole indique la pertinence relative de chacun des arguments. Dans la mesure où les éléments du choix durable alimentent la réflexion quant à la durabilité du projet, il s'agit bien d'une simple indication, qui de plus doit être interprétée dans chaque situation particulière.

Protection incendie

Isolation acoustique

Inertie

Eco-bilan

Régulation hygrométrique

Coût

Adaptabilité & Flexibilité

Blocs de béton lourds

✓️✓️✓️✓️✓️✓️

x

✓️

x

Blocs de plâtre

✓️✓️✓️✓️✓️✓️

x

✓️

x

Carreaux de terre cuite

✓️✓️✓️

x

✓️

x

Briques de terre cuite creuses ou pleines

✓️✓️✓️✓️✓️

x

✓️

x

Blocs de béton cellulaire

✓️✓️

x

x

Blocs en silico-calcaires

✓️✓️✓️✓️

x

x

Blocs de billes d'argile expansé

✓️✓️✓️✓️✓️✓️

x

Briques de terre crue comprimée

✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️❌❌

x

✓️✓️

Impact positif important

❌❌

Impact négatif important

✓️

Impact positif moyen

Impact négatif moyen

x

Aucun impact

Protection incendie

Isolation acoustique

Inertie

Eco-bilan

Régulation hygrométrique

Coût

Adaptabilité & Flexibilité

Plaques en carton-plâtre

✓️✓️

x

x

Plaques en fibro-plâtre

✓️✓️

x

✓️✓️

Plaques en fibres de bois de haute densité

✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️

Plaques en terre

✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️✓️

✓️✓️

Impact positif important

❌❌

Impact négatif important

✓️

Impact positif moyen

Impact négatif moyen

x

Aucun impact

En matière d'isolation acoustique, les performances d'une cloison légère dépendra surtout du choix de structure bois ou métallique, mais également de la complexité de montage de la paroi.

Aspects techniques

Exigences de compartimentage dans le cadre de la sécurité incendie :

En matière de protection incendie, les cloisons devront selon la configuration des espaces ou circulations, répondre à une certaine durée de résistance au feu. Selon la nature du dispositif mis en œuvre, leurs fabricants assurent leur tenue en cas d'incendie, permettant ainsi temporairement l'évacuation des occupants.

Ces exigences figurent dans les législations Belge et Européenne qui prescrivent toute une série de performance en fonction de la situation de la paroi. Ces prescriptions sont également fonctions de la hauteur du bâtiment (bas / moyen / haut) et de sa destination (industriel ou non).

Confort acoustique :

D'un point de vue acoustique, des recommandations garantissent un niveau de confort appréciable, que l'on soit sur un lieu de travail ou un logement. Selon la nature de la cloison, lourde ou légère, celle-ci aura un effet résilient ou absorbant, assurant ainsi l'affaiblissement du son au-delà de l'espace où il est émis. De même qu'en matière de protection incendie, les fabricants garantissent, selon le dispositif mis en œuvre, la quantité de décibel qu'il atténue.

En matière d'acoustique, nous pouvons également parler de correction acoustique, si l'effet escompté porte sur la longueur du son émis au sein de l'espace. Ce point dépendra davantage de la nature du revêtement de finition des cloisons, que de sa composition même. Bien que dans certaines situations, ces points ne soient gérés que d'une seule manière. Voir dossier | Assurer le confort acoustique.

Intégration des techniques :

Les parois intérieures sont amenées à intégrer un bon nombre de technique ou d'équipements, que ce soit des conduites de distribution d'eau chaude sanitaire ou de chauffage, ou des conduites de distribution d'électricité ou de réseau informatique. Celles-ci doivent être pensées tout en garantissant les propriétés et les exigences techniques de la paroi.

Répondre aux exigences techniques :

Le cloisonnement intérieur des bâtiments, de par son poids propre, peut selon le dispositif mis en œuvre présenter une surcharge contraignante pour la stabilité du bâtiment. Aussi, selon la configuration et les propriétés de sa structure, on veillera à ce que les charges des cloisons intérieures y soient reportées.

Aspects environnementaux

Ecobilan des différents matériaux

Afin d'être cohérent dans l'approche environnementale des matériaux, il importe de tenir compte du choix des autres éléments entrants dans la composition d'une paroi, tels que le mortier ou mortier-colle utilisé, l'enduit appliqué, la structure portante, l'isolation thermique ou phonique, … ou le revêtement de finition. Pour répondre à ces questions, nous vous renvoyons vers les recommandations pratiques du guide qui offrent des informations plus spécifiques sur des sujets comme les matériaux isolants, les revêtements intérieurs, etc. (Voir chapitre Liens vers d'autres recommandations.)

Aspects économiques

Favoriser le réemploi ou l'économie de matériaux :

Anticiper le désassemblage des parois par des techniques de montage à sec ou permettant de conserver une qualité du matériau suffisante pour envisager leur réemploi. Cette approche permet appliquée engendrer une économie de matière première, mais peut exiger un choix de matériaux de qualité supérieure, voir plus résistant.

Rapidité de mise en œuvre

Le temps de montage ou de démontage par une main d'œuvre qualifiée a un coût qui s'ajoute au coût des matériaux achetés ou économisés. Cette dimension dépendra avant tout du type de cloison réalisée.

Coût des matériaux mis en œuvre

Exprimé en coût au m², il dépendra de la composition ou de la nature du matériau du dispositif choisi.

Aspects socio-culturels

Principes d'adaptabilité ou de flexibilité

Il est utile d'anticiper les changements possibles, selon des scénarios plausibles, fixés ou exigés par le programme d'occupation des espaces du bâtiment. Le choix du dispositif se portera sur un principe ou procédé de montage simple ou permettant un démontage aisé.

Selon la fréquence des changements de configuration des espaces, le principe des cloisons amovibles, peut devenir un procédé très intéressant à plusieurs égards (économie de matière, temps de mise en œuvre, …) permettant à l'aide d'une manutention réduite, d'adapter aisément les espaces selon la demande et dans des temps très court.

L'investissement de départ de ce type de paroi est par contre plus important et nécessite de prévoir des zones de stockage des éléments amovibles. De plus, les performances de ce type de paroi sont parfois limitées vis-à-vis des parois plus conventionnelles.

Arbitrage

Confort intérieur >< Cloisons légères

Le confort hygrométrique et thermique intérieur dépendant entre autre de la nature des parois du bâtiment, il passera dans certaines constructions « légères » (ossature bois ou métallique) par une recherche d'inertie propice à l'obtention de ce confort. Les cloisons légères ne répondant pas à cette exigence de masse, le choix se portera davantage sur des éléments maçonnés plus lourd ou ayant une meilleure capacité à réguler le niveau hygrométrique intérieur.

Adaptabilité >< Résistance et surdimensionnement des matériaux

En conséquence de démontages ou d'adaptations répétés, les matériaux utilisés sont amenés à être fortement sollicités. Bien que l'on préconise des systèmes de montage facilitant l'exercice, la qualité et la résistance des matériaux utilisés peut s'avérer être une économie, tant financière qu'environnementale, en vue d'une réutilisation et un reconditionnement répété.

Adaptabilité >< Confort acoustique

Les parois légères ou amovibles offrent une réponse satisfaisante à l'exigence d'adaptabilité. Encore faut-il que de cet avantage vis-à-vis des parois lourde ne devienne une contrainte en terme de confort acoustique. Aussi faudra-t-il porter une attention toute particulière à la bonne réalisation ou à l'assemblage de celles-ci, tant dans leur positionnement que dans leur composition.

Flexibilité >< Coût

Pour garantir une certaine flexibilité et une qualité d'exécution ou de confort, il sera nécessaire d'investir davantage dans le dispositif à mettre en œuvre. Bien que plus coûteux, les systèmes de cloisons amovibles ont l'avantage de pouvoir être réutilisés et s'adapter à différentes configurations d'aménagement.

Mis à jour le 01/01/2013