Concevoir pour déconstuire, démanteler, démonter

Respecter la hiérarchie constructive

La hiérarchie constructive du bâtiment (voir dossier | Problématique et enjeux d'une utilisation durable de la matière) permet des adaptations et des modifications sans devoir recourir à des démolitions et transformations importantes. Dans cet ordre d'idée, l'adaptation ou le renouvellement d'un élément à courte durée de vie ne peut pas entraîner la dégradation ou la démolition d'un autre élément dont la durée de vie est plus longue.

Encourager la mise en œuvre de revêtements de sol sans colle, permettant le potentiel de démontage des éléments.

Intégrer le principe de réversibilité

Le caractère réversible de l'acte de construire signifie que les éléments constitutifs d'un bâtiment puissent être démontés aisément, sans impact sur la qualité des produits qui restent en place. Ceci permet non seulement de récupérer les matériaux afin de permettre leur réemploi (in situ ou ailleurs), mais également d'en assurer l'entretien ou le remplacement aisé.

A cette fin, en matière de mise en œuvre de revêtements de sol intérieur, il est conseillé de :

  • Dès l'avant-projet, l'auteur de projet cherchera à limiter l'usage de matériaux nécessitant une colle. On privilégiera donc les assemblages mécaniques (vis, boulons,...) ou à emboîtement, de préférence au moyen de systèmes de fixation standardisés et dont la technique de mise en œuvre sur chantier est peu complexe. Autre exemple : pour les textiles, la fixation en "tendu " est une technique purement mécanique. Ce système peut être adapté pour les sols (tapis plains). Le démontage et le remplacement sont aisés.
  • veiller à l'accessibilité des systèmes de fixation
  • Lorsque l'usage d'une colle se révèle nécessaire, on utilisera des colles identifiées et reconnues sans impacts sur la santé et l'environnement. L'auteur de projet devra s'assurer que le type de colle correspond au type d'usage, une note particulière devra être rédigée à destination des personnes qui réaliseront la mise en œuvre des travaux. Celle-ci comprendra entre autre les recommandations de sécurité d'usage émanant du fabricant ainsi que la composition détaillée des produits et leurs effets possibles sur la santé et l'environnement.

Ces aspects sont développés plus précisément dans dossier - Déchets de construction, impact des choix conceptuels et réflexions au stade du projet (à venir)