Limiter les émissions de polluants nocifs pour la santé

Impact sanitaire lié à la pose

Il s'agit d'être attentif à :

  • l'énergie nécessaire à la mise en œuvre (installation technique)
  • la consommation d'eau induite par le type de pose (pose sèche ou non)
  • les impacts possibles sur la santé des travailleurs lors de la mise en œuvre (découpes, adjuvants, poussières…)
  • la durée et la complexité de mise en œuvre
    • Dès l'avant-projet, l'auteur de projet cherchera à limiter l'usage de matériaux nécessitant une colle. On privilégiera donc les assemblages mécaniques (vis, boulons,…) ou à emboîtement.
    • Lorsque l'usage de colle se révèle nécessaire, il importe de veiller à l'absence de colles émissives (voir Dossier | Eviter les polluants intérieurs).
      • Voir également ‘Concevoir pour déconstruire, démanteler, démonter'

Impact sanitaire lié au traitement de certains revêtements de sol

La fréquence du traitement et le type de produit utilisé pour celui-ci peuvent peser (très) lourdement dans la balance de l'impact environnemental du revêtement choisi. De plus ces produits peuvent avoir un impact sur la recyclabilité des matériaux lors de la fin de vie du revêtement (recours au downcycling, qualité des produits après recyclage,…)

(Voir ‘Aspects socioculturels' du dossier - Eviter les polluant intérieurs).