Objectifs

Base réglementaire et bonne pratique ★

Via la conception du système, garantir une qualité d'air suffisante en fonction des pollutions présentes. Application de la réglementation en la matière.

Logement : NBN D50-001 et annexes PEB

Tertiaire : NBN EN 13779, annexes PEB et RGPT (Règlement général pour la protection du travail)

Concevoir le système de façon à limiter les courants d'air inconfortables et à garantir le confort acoustique.

Minimum conseillé ★★

Choisir un système de ventilation limitant les consommations d'énergie (système C, ventilation hybride ou système D avec récupération de chaleur (rendement ≥ 80% selon NBN EN 308)). Dans certains cas, le placement d'un récupérateur de chaleur sur le système double flux est imposé par la réglementation (voir annexes PEB).

Limiter les débits de ventilation aux besoins hygiéniques

Dans le logement :

  • En cas de système C, prévoir des dispositifs d'amenée d'air autorégulants et choisir un système permettant une adaptation automatique des débits d'extraction sur base de capteurs ou de sondes.

Dans les bureaux :

  • Choisir un système permettant une régulation des débits en fonction de la présence (régulation horaire, sur sonde CO2 ou détection de présence).

  • Ne pas surdimensionner les débits d'air neuf hygiénique de façon permanente (par exemple pour chauffer ou refroidir l'ambiance).

  • Ventiler les locaux non-prévus pour l'occupation humaine (couloirs, sanitaires,…) avec de l'air extrait d'autres locaux à pollution limitée.

  • Limiter le fonctionnement de la ventilation hygiénique

Dans le logement :

  • Interrompre la ventilation mécanique en cas de ventilation naturelle intensive

Dans les bureaux :

  • Limiter le fonctionnement du système de ventilation hygiénique en-dehors des heures de travail et l'interrompre en cas de ventilation naturelle intensive.

  • Garantir l'étanchéité à l'air du réseau de ventilation

  • Mettre en place un réseau de gaines avec une étanchéité de classe C

Optimum ★★★

Dans le logement :

  • Réguler les débits d'amenée et d'extraction d'air par zone en fonction d'une programmation horaire ou de sondes/capteurs.

  • Compléter le système de ventilation hygiénique d'équipements d'optimisation tels qu'un puits canadien correctement dimensionné (voir Appliquer une stratégie de refroidissement passif) ou un échangeur géothermique

Dans les bureaux :

Mis à jour le 01/01/2013