Eléments de choix durable

Aspects environnementaux

  • Gisements de matière: les déchets triés ne sont pas des immondices. Ils sont à considéréer comme des ressources. Insignifiantes à petite échelle, ils constituent un gisement dont la pureté (comme pour les ressources naturelles) en détermine la qualité. Leur utilisation permet de moins solliciter les ressources naturelles et énergétiques (ex : utiliser le verso d'une feuille comme brouillon permet de réduire l'usage supplémentaire de papier).
  • La dématérialisation est un processus qui vise à réduire la quantité de matière utilisée pour un service équivalent. Le partage des équipements au sein d'une entité (ex : laverie commune dans un immeuble, etc.), l'utilisation d'emballages réutilisables (ex : consignes, sacs de réemploi, etc.) en sont de quelques exemples. Dans le tertiaire, la dématérialisation se traduit par le recours aux nouvelles technologies électroniques (ex : scannage de documents et envoi par courriel au lieu de copies papier et envoi par courrier, corrections sur écran, etc.)
  • Diminution du transport: le transport des matières mobilise de l'énergie, tant en amont pour l'approvisionnement qu'en aval pour l'évacuation des déchets. La réduction des consommations et donc de la quantité de déchets produits, diminue d'autant la demande en énergie pour le transport mais également pour leur fabrication.

Aspects économiques

  • Coût de l'enlèvement des déchets: celui-ci est règlementé par l'Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale fixant la tarification des prestations de l'Agence Régionale pour la Propreté. La collecte des déchets ménagers est financée par la taxe régionale et semble dès lors gratuite. Le coût pour les ménages n'est donc pas proportionnel à leur propre production. Les écoles et asbl , bénéficient d'une exonération, pour autant qu'elles montrent une certaine participation au tri. En ce qui concerne les activités commerciales ou toute autre activité , elles sont libres de faire appel à l'un des collecteurs de leur choix suivant les déchets produits et triés. Ceux-ci accordent des tarifs préférentiels pour la collecte de déchets triés sur base du cours des matières recyclables, en fonction de leur nature, quantité, qualité et mode de conditionnement. De plus, les collecteurs mettent gratuitement à disposition des conteneurs de tri sélectif alors que les conteneurs tout-venant sont mis en location/vente.
  • Valorisation économique: certaines matières premières et secondaires peuvent être valorisées sur le marché. Un avantage réel et non négligeable (ex : papier, métaux, etc.). Bien qu'il s'agisse d'un marché fluctuant, il peut être intéressant pour certaines entreprises de quantifier et de répertorier ses déchets afin d'identifier le potentiel de revente et donc les bénéfices qui peuvent en découler.
  • Labels environnementaux: une gestion avancée des déchets et l'organisation spatiale qui en découle constituent des éléments utiles pour l'obtention de labels environnementaux (« Entreprise Eco-dynamique », ISO14001, etc.). En matière de marketing et de développement d'une entreprise, ces dispositions peuvent représenter un avantage, notamment dans le cadre de la réponse aux exigences des cahiers de charges des marchés publics, mais aussi pour l'image de marque positive de l'entreprise.
  • Espace adapté: la prise en compte du recyclage dans l'aménagement de l'espace entraîne a posteriori une rationalisation des coûts de gestion (rapidité des opérations), permettant en outre de diminuer ou d'éviter des frais d'approvisionnement et d'évacuation (ex : utilisation de cartouches d'imprimantes réutilisables, etc.).

Aspects socio-culturels

  • Organisation: des locaux accessibles, bien aménagés, entretenus, propres, un matériel adapté ainsi qu'une signalétique sans équivoque, facilitent le tri et emportent l'adhésion des usagers hésitants.
  • Ergonomie et commodité : pour l'usager, le fait de trier ses déchets à l'instant où ils sont produits doit être aussi aisé que de les jeter dans une poubelle tout-venant. Le tri des déchets pourra ainsi être intégré dans les gestes, habitudes et réflexes quotidiens.
  • Démarche collective : la gestion des déchets dépend de l'implication de tous les membres d'une collectivité. En contre partie, chacun a la possibilité de poser concrètement un acte positif pour son environnement, ce qui a comme effet de dynamiser le groupe.
Mis à jour le 14/06/2016