Evaluer les quantités

L'objectif de la gestion des déchets  consiste à réduire l'extraction de matières premières vierges (ressources naturelles) et à rejeter le rebut dans l'environnement naturel. On veillera dès lors à réserver l'espace nécessaire pour mettre en place par ordre de priorité des boucles de réutilisation, de réparation, de remise en état et finalement de recyclage. On portera un regard tout particulier vers les filières qui valorisent nos déchets.

L'ajustement des dispositifs de tri requiert de connaître le type et la proportion des déchets, cette analyse est en rapport direct avec la destination du bâtiment (la nature de l'activité).

Les flux pouvant être très différents d'un occupant à l'autre, on ne peut que se baser sur des valeurs moyennes pour le dimensionnement des locaux, permettant une polyvalence. Le dimensionnement de l'équipement mobile pourra quant à lui être ajusté sur base d'un comptage des flux réels.

De manière générale, les données n'étant pas toujours claires, il est préférable de faire une étude au cas par cas afin d'adhérer au mieux à la réalité des besoins.

Données de base pour le dimensionnement des équipements fixes

En l'absence de données plus précises, on se basera sur les éléments suivants:

  • Dans le secteur résidentiel, une personne produit en moyenne 400 kg/an de déchets, selon une estimation pour l'ensemble des déchets collectés en porte à porte et parc à conteneurs.
  • Dans les ensembles de logements où le tri des déchets n'est pas réalisé, on atteint une quantité de déchets ramassés comprise entre 54 et 64 kg/semaine/logement. En comparaison, il ressort qu'une quantité de 22 kg/semaine/logement de déchets est ramassée dans les ensembles où le tri est pratiqué.
  • Dans le secteur tertiaire, un équivalent temps plein (ETP) produit 150 kg par an de déchets non triés, 10 kg/ETP/an de déchets PMC et 80 kg/ETP/an de déchets papiers/cartons.
  • Dans les bureaux, le type de déchet le plus important reste le papier avec une quantité comprise entre 100 et 140 kg/personne/an si des mesures préventives ne sont pas appliquées, et entre 50 et 70 kg/personne/an dans le cas d'application de gestes anti-gaspillage.
  • Dans l'enseignement, on distingue l'enseignement général de l'enseignement technique et professionnel.

    • Dans l'enseignement général, on produit en moyenne 15 kg/élève/an de déchets tout-venant.
    • Dans l'enseignement technique, une part plus importante de « déchets de construction » ou à « obligation de reprise » est engendrée par les ateliers, ainsi que les déchets chimiques de laboratoire, etc.
  • Dans le secteur de l'HORECA , 160 kg/mois de déchets sont récoltés en moyenne par établissement. Les déchets de cuisine constituent une part importante avec 31% compostables et 29% non compostables. Le verre est également non négligeable avec 18% du total.
  • Dans le secteur du commerce, la grande hétérogénéité des activités ne permet pas de donner des valeurs même indicatives.
  • Dans le secteur des soins de santé :

    • Les hôpitaux produisent en moyenne 10 kg/jour/lit de déchets de soins de santé (dont 8 % de déchets spéciaux et le reste de déchets non spéciaux)
    • Les maisons de repos et de soins produisent, sur l'ensemble de leurs déchets, 42% de déchets organiques et 39% de déchets d'incontinence.

Sources voir Aller plus loin

Proportions par secteur

Les données sont renseignées ci-dessous à titre indicatif.

image09_fr Source :Bruxelles Environnement: « Rapport de l'état de l'environnement bruxellois 2006 :Déchets »
image10_fr Source :Bruxelles Environnement: « Rapport de l'état de l'environnement bruxellois 2006 :Déchets »
image11_fr Source :RDC-Environnement pour Bruxelles Environnement: « Estimation des quantités de déchets non ménagers générés et traités à Bruxelles »
image12_fr Source :RDC-Environnement pour Bruxelles Environnement: « Estimation des quantités de déchets non ménagers générés et traités à Bruxelles »
image13_fr Source :RDC-Environnement pour Bruxelles Environnement: « Estimation des quantités de déchets non ménagers générés et traités à Bruxelles »
image14_fr Source :RDC-Environnement pour Bruxelles Environnement: « Estimation des quantités de déchets non ménagers générés et traités à Bruxelles »
image15_fr Source :RDC-Environnement pour Bruxelles Environnement: « Estimation des quantités de déchets non ménagers générés et traités à Bruxelles »
Mis à jour le 14/06/2016