image_test

Étude de cas | Athénée royal Riva Bella

Athénée royal Riva Bella

© Nicolas Bomal

Le projet Athénée royal Riva Bella consiste en la rénovation lourde d'une école, laissée à l'abandon depuis plusieurs années. Le réemploi des matériaux a fait l'objet d'une attention particulière au cours du projet.

École Rénovation

Données du projet

  • Adresse: Square Ouistreham Riva Bella, 1420 Braine l'Alleud
  • Affectation: École
  • Type de travaux: Rénovation
  • Maitre d'ouvrage: Société publique d'administration des bâtiments scolaires (SPABS) du Brabant wallon
  • Architecte: Atelier d'architecture Alain Richard
  • Bureau d'études (techniques spéciales): Seca Benelux
  • Bureau d'études (stabilité): Ney + Partners
  • Entrepreneur HVAC: Imtech Belgium sa
  • Entreprise démolition, gros-oeuvre, abords, menuiseries extérieures: Franki sa
  • Entreprise menuiseries intérieures: Sogepar Construct sprl

Le réemploi des matériaux

Avant le désamiantage et la mise à nu des structures, le bâtiment a dû être vidé de son mobilier et de ses installations. Le maître d'ouvrage a fait appel à un ferronier, à des sociétés d'économie sociale et à des privés pour favoriser la récupération. Autant d'éléments qui n'ont pas été en décharge. Dans une logique de réutilisation in situ, leurs auteurs du projet ont tenu à aller plus loin.

Schéma_intention

Schéma d'intention (Source: Atelier d'architecture Alain Richard )

Les déblais de la zone arrière sont utilisés comme remblais dans la zone avant pour rattraper les différences de niveau entre le bâtiment et son environnement. La façade principale est ainsi raccordée à l'espace public et la façade arrière permet une relation directe avec la cour et l'espace de rencontre.

Photo1Photo2

(Source: Bruxelles Environnement)

Les cloisons qui séparaient les locaux ont été démontées et stockées à chaque étage pour pouvoir être reposées plus tard aux mêmes niveaux. Les cloisons des nouveaux locaux sont donc constituées des anciens panneaux agglomérés recouverts de plaques de plâtre résistantes au feu.

Photo3Photo4

(Source: Bruxelles Environnement)

Les tôles métalliques qui entouraient les piliers entre châssis ont été récupérées pour servir de bardage au rez-de-chaussée.

Photo5

(Source: Bruxelles Environnement)

D'autres options techniques ont renforcé la conception durable de ce projet : l'usage d'écobilans pour le choix des matériaux, une réflexion sur la notion de finition, une attention particulière à l'entretien et à la pérennisation dans le temps.

L'entrepreneur a également apporté sa contribution en optant pour la réutilisation de billes de chemin de fer pour confectionner les bancs des abords et délimiter les places de parking.

Aller plus loin

Plus d'informations sur le réemploi des matériaux pour le projet Athénée royal Riva Bella et les étapes de conceptions associées, peuvent être trouvées aux liens suivants:

Étape de conception n°4: Projet d'exécution

Étape de conception n°6: Réception des travaux

Plus d'informations sur le réemploi des matériaux peuvent être trouvées au lien suivant:

➩ Dossier | Réemploi-réutilisation des matériaux de construction

Thématiques : Gestion du projet, chantier, bâtiment - Thématiques secondaires : Economie circulaire | Réemploi - Composants du projet liés : Abords - Dispositifs liés : Réemploi-réutilisation des matériaux de construction

mis à jour le 15/06/2017