WEL04 - Benzène_top

Dispositif | Le benzène

Le benzène

(Source: russn_fckr / Unplash.com)

Carte d'identité

Le benzène est issu de l'industrie pétrolière et de la combustion de certains produits. L'essence pour moteur représente la plus grande utilisation de cet hydrocarbure aromatique. Dès 1930, il est connu pour induire des cancers, de type leucémies. C'est pourquoi son pourcentage dans l'essence (1% actuellement) et d'autres mélanges employés par l'industrie a été revu à la baisse au fil du temps.

Parmi les sources de benzène de l'air intérieur, les produits de combustion figurent en bonne place : les chauffages d'appoint avec combustion d'hydrocarbures comme les poêles à mazout, brûler de l'encens sous forme de cône ou de bâton et bien entendu la fumée de tabac.

Le benzène est aussi utilisé dans les encres, les peintures, les colles et par de nombreux secteurs industriels: fabrication d'élastomères (semelles des chaussures, par exemple) de plastiques, de résines, de colorants, de pesticides, de produits pharmaceutiques, de détergents, de dissolvants.

Benzene1  Benzene3  Benzene4

Toxique mais toujours présent

En tant que cancérigène, il fait partie de ces produits qui devront être substitués par d'autres, moins toxiques. L'industrie s'applique à chercher des solutions. En attendant, malgré les règlements européens qui limitent ses concentrations dans les produits destinés au grand public, il demeure employé dans les matériaux de construction et de rénovation, dans l'ameublement (les résines par exemple) et ses émissions se retrouvent dans l'air intérieur.

Les sources d'exposition

Le benzène dans l'air intérieur provient de multiples sources : fumées de tabac, des combustion de gaz, de cheminées, lampes à pétrole ou autres système qui nécessite un liquide inflammable, matériaux de construction et d'ameublement, produits de bricolage et d'entretien. Si ces derniers produits (peintures, dissolvants etc.) sont en grand nombre et conservés dans l'habitation, les vapeurs de benzène et donc les taux retrouvés dans l'air intérieur peuvent être importants. De même, brûler régulièrement des bâtons d'encens ou des spirales augmentent les quantités de benzène dans l'habitation.

À l'extérieur

Des sources extérieures de benzène peuvent pénétrer dans l'habitat en particulier si celui-ci est proche d'une zone à très fort trafic routier (gaz d'échappement) ou de certaines industries chimiques et pétrolières. Si le système d'absorption des vapeurs de benzène d'une station service (installation obligatoire) est défectueux, cela peut augmenter les quantités intérieures de benzène des habitations à proximité et en particulier si la station service est sous l'immeuble. D'anciens sites d'activités (ancien garage mécanique, par exemple) dont les sols n'ont pas été dépollués peuvent être aussi une source d'exposition.

Les effets sur la santé

Le benzène est un cancérigène certain, reconnu depuis 30 ans par les autorités sanitaires. Il est inhalé et se fixe ensuite dans les tissus graisseux et en particulier dans la moelle osseuse. D'où ses effets destructeurs sur la fabrication des cellules du sang. Il a une toxicité particulière et puissante entraînant la destruction des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes, et peut provoquer des leucémies, pour des expositions répétées y compris à faibles doses. De plus, chez la femme enceinte, il est capable de passer la barrière placentaire et se retrouve dans la moelle du fœtus.

Idéalement pas de benzène dans l'air

C'est pourquoi les autorités sanitaires internationales (Organisation mondiale pour la santé,) estiment qu'il n'existe pas de seuil en dessous duquel le benzène serait sans risque. Aussi il est recommandé d'obtenir dans l'air intérieur, (mais aussi en extérieur) les taux les plus faibles possibles. Idéalement, il ne faudrait pas dépasser les 5µg/m3.

Des vapeurs toxiques

A de très fortes doses, et toujours par inhalation ce solvant entraîne des troubles neurologiques : somnolence, ébriété, maux de tête et, en exposition répétée, des troubles de la mémoire, voire de la dépression. Ces expositions importantes surviennent souvent par accident ou chez des travailleurs exposés à cette substance, mais chacun doit rester prudent lors de toute utilisation de solvant (le benzène en est un) lors de travaux de bricolage en général, et de manipulation d'essence en particulier.

Par ailleurs, comme tous les solvants en contact avec la peau, le benzène provoque une irritation et il pénètre aussi par cette voie dans le corps.

Enfin, il sert souvent de conservateur dans les produits cosmétiques sans être indiqué sur l'étiquette alors qu'il est fortement irritant pour la peau.

Remédiation et prévention

Si les taux sont supérieurs à 5µg/m3 passer la maison au crible :

  • Quelles sont les habitudes de tabac dans la maison ? Ne fumer pas à l'intérieur et dans tous les cas, aérer le plus possible !
  • Y-a-t-il des sources de combustion ? Vérifiez minutieusement l'état des chauffages d'appoint (poêle à mazout), l'évacuation des conduits de cheminées et des appareils de chauffage au gaz.
  • Faites-vous brûler de l'encens régulièrement ou d'autres types de désodorisants qui nécessitent l'emploi d'un liquide inflammable ?
  • Y-a-t-il des réserves d'hydrocarbures quelque part (bouteille de liquide pour les lampes à pétrole (bidon d'essence, solvant pour peinture) ? Les bidons d'essence y compris pour les outils de jardinage ou les vélomoteurs ne doivent jamais être conservés en intérieur. Cherchez dans votre environnement proche (garage, cave, voisinage).
  • Il est essentiel de ne pas stocker de produits de bricolage à l'intérieur de l'habitation (peintures, vernis, solvants etc.) et surtout pas près de sources de chaleur. Et en ce qui concerne le benzène, même si ces produits sont conservés dans le garage attenant à la maison, ou dans la cave, les émanations peuvent se retrouver dans la maison. Cette consigne étant difficile à appliquer, la règle est de n'acheter et de n'utiliser que les produits strictement nécessaires.

Télécharger la brochure pdf format

➩ Vue d'ensemble des dispositifs

mis à jour le 30/11/2016

N° de Code : G_WEL04 - Thématiques : Bien-être, confort et santé - Thématiques secondaires : Entretien/Maintenance | Pollution intérieure - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure