MAT07 - Placement survitrage _top

Dispositif | Châssis existant et ajout d'un survitrage

Châssis existant et ajout d'un survitrage

© fany-glass.fr

Le survitrage consiste à appliquer une seconde vitre sur le châssis, en général du côté intérieur. Deux vitrages se juxtaposent donc, séparés par une lame d'air. Ce procédé réversible permet la conservation du châssis et du vitrage d'origine, mais l'amélioration des bénéfices thermiques et acoustiques est faible. La condensation apparaissant entre les vitres doit par ailleurs être correctement évacuée sous peine de dégradation du profilé.

De plus, le surpoids que représente ce survitrage n'est pas axé sur le profilé existant, ce qui peut entraîner la déformation de ce dernier. Ensuite, l'eau de condensation se formant entre les deux vitrages peut parfois provoquer des dégâts en partie basse des châssis si elle n'est pas correctement évacuée.

Du fait de ces quelques points, cette amélioration n'a fait l'objet que d'une analyse consensuelle dans l'étude ‘Châssis'. Les résultats sont donc moins approfondis.

Figure 60 : Situation existante :

Situation existante : Châssis existant avec simple vitrage (Source : Ceraa asbl)

Figure 61 : Situation projetée :

Situation projetée : Placement d'un survitrage sur le châssis existant (Source : Ceraa asbl)

Comme le montre la figure ci-dessous, il est à noter qu'il est également possible de placer le survitrage sur la face extérieure du châssis.

fig11.23_fr_a  fig11.23_fr_b

(Source : BuildingInFrance)

Avantage

  • Conservation totale du châssis et des vitrages d'origine
  • Procédé entièrement réversible
  • Faible coût
  • Facilité de mise-en-œuvre

Inconvénient

  • Faibles bénéfices thermiques et acoustique
  • Modification d'aspect du coté intérieur du châssis
  • Réduction du transfert lumineux et solaire
  • Augmentation de l'entretien

Points d'attention

  • Risque de condensation entre les vitres et dégradation des profilés si l'eau n'est pas correctement évacuée.
  • Risque de déformation du profilé existant (le surpoids que représente le survitrage n'est pas axé sur le profilé)

Applicabilité

Un relevé détaillé de la situation existante du châssis est indispensable afin d'évaluer la pertinence et la faisabilité technique de l'intervention. Le tableau ci-dessous précise au préalable les raisons pour lesquelles les types de châssis peuvent ou non satisfaire aux exigences imposées par l'insertion d'un survitrage.

Double ouvrantSimple ouvrantGuillotinePetits boisMétalliqueBretèche en bois
image45_Double ouvrantimage46.jpegimage47_Guillotineimage48.jpegimage49_Métalliqueimage50.jpeg
Pertinence et faisabilité techniqueApplicableApplicableApplicable sous réserveApplicable sous réserveNon applicableApplicable
Survitrage uniquement sur la partie ouvrante (sinon ne coulisse plus à cause de la surépaisseur sur la partie fixe)Applicable mais aspect intérieur peu esthétiqueNon envisageable car très complexe de fixer le survitrage sur le châssis métallique
Caracté-ristiques du vitrage (dans le cadre de l'étude)Analyse consensuelle/Analyse consensuelle

➩ Amélioration des performances

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_MAT07 - Thématiques : Matière - Thématiques secondaires : Acoustique | Chantier | Isolation thermique | Réemploi | Urbanisme - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure