MAT07 - Chassis neuf en pvc_top

Dispositif | Châssis neuf en PVC

Châssis neuf en PVC

© Visionsi / Shutterstock.com

Un châssis en PVC peut intégrer un vitrage double ou triple. Le PVC étant thermoplastique, son comportement mécanique est amélioré par des renforts métalliques. La performance thermique d'un châssis en PVC est lié au pouvoir isolant du matériau et au nombre de chambres que contient le profilé. Avec une durée de vie de 40 à 50 ans, un châssis en PVC s'entretient facilement et a un coût faible, mais un écobilan assez médiocre.

Dans le cas du triple vitrage, du fait de l'épaisseur et du poids de celui-ci, l'épaisseur du profilé peut varier et les profilés sont susceptibles d'être renforcés (ou intégration de matériaux isolants pour augmenter la performance thermique du châssis).

Le PVC est thermoplastique c'est-à-dire susceptible de ramollir sous l'action de la chaleur et de durcir sous l'action du froid. Le comportement mécanique des châssis en PVC est amélioré via des renforts métalliques. Ils doivent leurs performances thermiques au pouvoir isolant du matériau lui-même, mais aussi du nombre de chambres que comporte le profilé. 

Les châssis PVC présentent un avantage non négligeable du point de vue budgétaire et de facilité d'entretien.

Il est à noter que certains fabricants fabriquent leur châssis à partir de PVC recyclé.

?image18.jpeg?

(Source : Energie+ )

Legende: 1. Première frappe : étanchéité à l'eau / 2. Chambre de décompression drainée / 3. Récupération des eaux et évacuation vers l'extérieur / 4. Deuxième frappe : étanchéité à l'air / 5. Chambre pour loger la quincaillerie / 6. Troisième frappe : amélioration acoustique / 7. Renfort en acier zingué éventuel.

Châssis neuf en PVC avec renforts métalliques
Ecobilan (NIBE)

4a

Choix acceptable

Performance thermique

Les performances thermiques des châssis en PVC varient en fonction du nombre de chambres et de l'éventuelle présence de renforts métalliques

2 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort : U=2.20

3 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort : U=2.00

4 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort : U=1.80

5 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort : U=1.60

Durée de vie estimée

Valeur typiques : 40 à 50 ans.

Plus si présence de renforts métalliques.

Avantages

Performances en termes d'étanchéité au vent et à l'eau

Coût peu élevé

Sans entretien

Des filières de recyclage des châssis PVC se développent.

Inconvénients

Le PVC est une matière première non renouvelable

Sa fabrication nécessite une consommation d'énergie élevée

Emission de gaz toxiques (chlore, étylène, dioxines...) lors de la fabrication et également en fin de vie (incinération ou dans le cas d'un incendie).

Le PVC contient des additifs et stabilisateurs néfastes pour la santé,

Les châssis PVC sont instables à la chaleur et à la lumière

Le PVC, pour avoir les mêmes qualités que d'autres types de châssis, doit être plus épais, ce qui diminue la surface du vitrage et la luminosité.

Le châssis PVC est peu rigide. Pour garder son étanchéité, il doit être préservé du gauchissement par des renforts métalliques intégrés qui en augmentent le coût.

Les châssis en PVC ne sont pas réparables et ont une durée de vie limitée. Certains dégâts comme les rayures ne sont pas réparables. Un châssis tordu (par exemple par un cambrioleur) ne peut pas être réparé.

Les châssis en PVC sont vite ternis à cause de leur capacité à se charger en électricité statique et ainsi attirer la saleté.

TraitementLes châssis PVC ne nécessitent pas d'entretien

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_MAT07 - Thématiques : Matière - Thématiques secondaires : Entretien/Maintenance | Isolation thermique | Urbanisme - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure