Dossier | Construire réversible et circulaire

Choix des matériaux

Trouver des matériaux de réemploi

Il est possible de se procurer des matériaux de réemploi à différents endroits:

La question du choix des entreprises avec lesquelles on souhaite travailler est également importante. L'attention doit se porter vers les entreprises qui travaillent avec des matériaux de réemploi et qui fournissent des garanties sur leurs matériaux et leur mise en oeuvre.

Principes généraux pour le choix des matériaux

Principe de précaution

  • Minimiser le nombre de matériaux différents ;
  • Eviter l'usage de matériaux composites inséparables ;
  • Minimiser la production de déchets sur chantier en réalisant un plan de gestion de déchet.

Principe de réversibilité

  • Privilégier l'usage de matériaux de composants réversibles ;
  • Favoriser la préfabrication ;
  • Favoriser la démontabilité et la valorisation des matériaux en fin de vie ;
  • Favoriser les assemblages réversibles et visibles.

Principe d'éco-conception

  • Eviter la présence de produits toxiques ou dangereux pour la santé ou l'environnement ;
  • Sélectionner les matériaux sur base de labels ou de l'outil TOTEM qui prend en compte les  déclarations environnementales des produits ;
  • Favoriser l'emploi de matières première locales et renouvelables ;
  • Evaluer la possibilité de réutiliser des éléments de seconde main ou recyclés.

Source: CSTC

Intégrer l'Approche Cycle de Vie ( Life Cycle Approach ) dès la conception

Pour minimiser l'impact environnemental des produits et matériaux de construction, les analyses de cycle de vie sont l'approche à privilégier.

Afin d'intégrer dès la conception d'un projet de construction ou de rénovation les enjeux liés au cycle de vie de la matière, il importe de prendre en compte les objectifs suivants (issus de l'écologie industrielle) :

  • Boucler : Viser à rendre les flux de matière et de ressources cycliques :

    • déchet = ressource
    • bâtiment = stock
  • Etanchéifier : Minimiser les pertes durant la totalité du cycle de vie du bâtiment par une efficacité accrue et une prévention optimale ;
  • Intensifier : Rénover/réaffecter les bâtiments, réutiliser les matériaux et éléments de construction, faire un usage optimal des surfaces et volumes, concevoir pour déconstruire ;
  • Alléger : Réduire les impacts environnementaux et sanitaires, prendre en compte les écobilans, optimiser l'utilisation des ressources.

Totem est l'outil belge qui permet d'évaluer les impacts environnementaux tout au long du cycle  de vie des matériaux et de comparer les résultats. Une comparaison entre différents éléments ou bâtiments permet à l'utilisateur d'optimiser ses choix architecturaux en vue de réduire l'impact environnemental de ceux-ci.

Pour plus d'info, consultez  les étapes du cycle de vie des matériaux pour l'évaluation TOTEM.

Pour plus d'information : Dossier | Le cycle de vie de la matière : analyse, sources d'information et outils d'aide au choix

Prendre en compte la durée de vie des composants

Il est important de favoriser les durées de vie les plus longues. Pour cela, on peut choisir des matériaux et produits robustes qui permettent une plus longue durée de vie ainsi que des matériaux issus du réemploi.

L'outil TOTEM prend en compte la durée de vie des matériaux pdf format pour évaluer leur impact environnemental.

Résistance des matériaux

L'objectif est d'éviter un vieillissement prématuré de la construction et des matériauxIl est important de choisir des matériaux qui augmentent la résistance à l'usure et bien évidement de respecter l'usage destiné des matériaux.

Assurer l'entretien adéquat des matériaux

  • Permettre l'accessibilité en vue de l'entretien (gaines techniques, toiture plate, etc.);
  • Lorsque la situation le recommande, choisir des matériaux dont le niveau d'entretien nécessaire est faible.

Utiliser un passeport matériaux

Les passeports matériaux peuvent être défini comme un ensemble (numérique) de données décrivant des caractéristiques des composantsmatériauxproduits et systèmes, en mettant l'accent sur leurs valeur d'utilisation, de récupération et de réutilisation.

Ces passeports peuvent jouer un rôle clé dans la transition vers un modèle circulaire en permettant :

  • la collecte de donnée sur les matériaux et leurs traçage au cours du temps ;
  • la mise en œuvre d'une « logistique inverse » (flux allant du consommateur vers le fabriquant) ;
  • l'innovation grâce au partage d'informations.

Pour plus d'information, consultez le dispositif | Passeport matériaux

Assemblage

Concevoir des assemblages et détails techniques permettant un démontage aisé.

Eviter les assemblages collés, s'assurer que les éléments de fixation sont accessibles et réversibles. La mise au point des détails des raccords détermine si les éléments, matériaux mis en place pourront effectivement être adaptés ou déconstruits. Cependant, il faut porter une attention particulière à ne pas créer des points faibles au niveau de l'étanchéité générale du bâtiment (acoustique, thermique, à l'air, l'eau). Les éléments de réflexion suivants guideront la conception et précision technique des assemblages mis en œuvre :

  • Simplification des connections ;
  • Emploi de systèmes de fixation qui permettent le démontage et le remontage des éléments constitutifs afin de pouvoir récupérer les matériaux (réemploi / recyclage) ;
  • Utiliser des systèmes de fixation aux dimensions standardisées ;
  • Mettre en œuvre des fixations et connexions mécaniques et éviter les ancrages chimiques et les collages ;
  • Réduire le nombre de fixations ;
  • Solutions préassemblés.

Il convient de faire attention au dessin de détails pour illustrer ces éléments.

Les composants

Tant que possible, les composants doivent pouvoir être dissociés du reste de la construction pour favoriser à terme un réemploi dans une autre construction. Cette capacité se gère essentiellement au niveau des assemblages entre composants. La dissociation possible entre les différents composants permet de cibler l'intervention de remplacement des composants concernés sans altération des autres composants.

Remarque : tous les composant ne sont évidemment pas réutilisables. En particulier, les matières plastiques (scotch, étanchéités à l'air, pare-vapeur, etc.) ne possèdent aucun équivalent démontables. Leur utilisation en suivant les règles de bonnes pratiques restent évidemment d'application.

Gestion des données

mis à jour le 11/06/2020

N° de Code : G_MAN08 - Thématiques : Gestion du projet, chantier, bâtiment