MAT05_top

Dossier | Choix durable d'un matériau de couverture de toiture

Choix durable d'un matériau de couverture de toiture

© Barni1 / Pixabay.com

Utiliser pour couvrir la toiture des matériaux performants, résistants aux agents de dégradation, renouvelables ou abondants dans la nature, recyclés et recyclables, en prenant en compte leur écobilan.

Le Guide Bâtiment Durable propose la démarche suivante pour procéder à un choix durable des matériaux de couverture de toiture :

  • En rénovation, envisager la conservation du revêtement existant
  • Choisir un matériau de revêtement de toiture à faible impact environnemental
  • Permettre le démontage, le réemploi et le recyclage des matériaux en fin de vie

Enjeux

La toiture, considérée comme la cinquième façade d'une construction par certains théoriciens de l'architecture, est la paroi d'un bâtiment par laquelle les déperditions thermiques sont proportionnellement les plus importantes. Depuis des années, il est devenu essentiel de bien l'isoler et dans certaines situations de façon conséquente. Le revêtement, ou étanchéité, qui compose la couverture d'une toiture a comme premier rôle de protéger le bâtiment et ses occupants des conditions climatiques. Il assure également la pérennité des composants de la toiture afin d'en garantir l'efficacité thermique. Aussi, un revêtement de toiture adapté doit répondre à des contraintes autant urbanistiques, esthétiques que techniques, tout en intégrant l'impact environnemental du besoin en matériaux de construction toujours croissant (voir dossier - Problématique et enjeux de la matière).

L'objectif de ce dossier est d'aider au choix d'un revêtement de toiture, sur base des propriétés environnementales, techniques et financières de ceux-ci, et ce de la façon la plus durable et intégrée possible.

Démarche

Les matériaux de revêtement de toiture et leur mise en œuvre doivent être de qualité pour garantir la pérennité des composants du toit mais également du bâtiment.

Afin d'effectuer un choix judicieux au niveau des revêtements de toiture, il convient d'orienter la réflexion dès la conception jusqu'à la mise en œuvre autour des principes suivants :

En rénovation, envisager le maintien du revêtement de toiture existant.

Si le revêtement de toiture semble en bon état et que la composition du toit est saine, il n'est pas utile de procéder à son remplacement. Les travaux d'isolation pouvant se faire par l'intérieur, sans nécessairement passer par une dépose ou un démontage du revêtement.

Malgré tout, il est utile de pointer l'attention sur certaines choses propres aux toitures en pente ou plate avant toutes interventions.

Répondre aux exigences urbanistiques et réglementaires 

Les réglementations d'urbanisme constituent un critère de choix des matériaux de recouvrement important. Elles visent à maintenir une certaine harmonie contextuelle et visuelle. Ces critères concernent généralement le matériau, la couleur et la pente de toiture.

Assurer une utilisation rationnelle des matériaux et éléments

Dans la perspective d'envisager le maintient du revêtement de toiture existant, il peut être intéressant, avant de procéder au remplacement de l'ensemble du revêtement, qui peut engendrer un renforcement de la structure existante pour raison de changement de charge au m², de vérifier la disponibilité sur le marché du réemploi d'un revêtement qui serait compatible ou de même nature que le type de revêtement existant.

Choisir un matériau de revêtement adapté à l'usage / aux besoins

Le type de revêtement dépendra avant tout de la pente de la toiture. Bien que les étanchéités souples soient adaptables à toutes formes de situation et qu'une variété de celles-ci tente à imiter d'autres matériaux plus conventionnels, on favorisera pour les toitures à versants l'utilisation de matériaux autres que les revêtements souples communément utilisés pour les toitures plates. Ils seront par ailleurs prioritairement utilisés comme étanchéité des toitures plates.

Faire un choix de matériau en fonction de ses propriétés environnementales 

Sachant qu'en revêtement d'une toiture à versants il existe un grand nombre de solutions, que ce soit au niveau des formes ou de la matière première (grande tuile moulée / ardoise naturelle / zinc à joints debout / …) ou de la finition (émaillée / vernissée / …), il faudra motiver son choix car toutes répondent ou remplissent efficacement le rôle pour lequel elles existent.

Les propriétés environnementales sont identifiables dans des bases de données qui centralisent ces informations et mettent en avant les résultats d'analyse de différents impacts environnementaux. Cette question et les différents « outils » qui existent sur le marché sont abordés dans le dossier - Cycle de vie de la matière: analyse, sources d'information et outils d'aide au choix.

Permettre le démontage, le réemploi et le recyclage des matériaux en fin de vie

En vue de faciliter le réemploi ou le recyclage des matériaux, il est essentiel d'obtenir des gisements de matériaux les plus « purs » possible. On évitera donc les revêtements ou les techniques de mise en œuvre solidarisant de manière définitive des éléments de nature différente, ou qui dans leur composition présentent des produits non recyclables ou néfaste pour l'environnement.

Considérer les propriétés techniques demandées du matériau 

La durée de vie, la fréquence de maintenance,… d'un revêtement de toiture sera en adéquation avec les caractéristiques de la toiture (plate / à versants / ensoleillement / environnement humide, accessibilité, etc.)

Evaluer les propriétés économiques 

Les coûts initiaux de mise en œuvre, d'entretien lors de l'utilisation du bâtiment, … tiennent compte de la superficie de la toiture et de ses caractéristiques (plate / à versants / ensoleillement / environnement humide, accessibilité, etc.)

Tous ces points sont détaillés dans les étapes de conception du dossier

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_MAT05 - Thématiques : Matière - Thématiques secondaires : Chantier | Entretien/Maintenance | Economie circulaire | Etanchéité à l'air | Labellisation/Certification | Réemploi Urbanisme - Composants du projet liés : Ossature bois | Toiture | Eaux pluviales | Photovoltaïque