WAT05 - Abords_top

Dispositif | Concevoir les abords

Concevoir les abords

(Source: Jaroslav Moravcik / Shutterstock.com)

Les informations décrites dans cette page sont issues de la brochure « Inondations – Réduire la vulnérabilité des constructions existantes » publié par le Service Public de Wallonie / DGO 4, 2014.

Matérialiser les emprises des piscines et bassins enterrés

Corps du bâtiment ciblé : abords

Intérêt

En cas d'inondation, les bassins et les piscines ne sont plus visibles en raison de la turbidité de l'eau due aux matières en suspension (argiles, limons). Il y a donc pour les sauveteurs (à pied ou avec un véhicule), un risque important de noyade du fait de la profondeur importante.

L'objectif de la mesure est d'installer un dispositif de balisage permettant de repérer l'emprise des piscines et des bassins.

25

Avant la crue

Description des travaux

Des balises de couleur vive et verticales facilitant leur repérage délimitent le périmètre des piscines et des bassins.

Les balises devraient être fixées à demeure.

La hauteur conseillée pour les balises est de 1,60 m puisqu'elles restent visibles pour des hauteurs d'eau conséquentes. Au-delà, l'impact visuel deviendrait important et l'accès à pied ou en véhicule ne sera de toute façon plus possible pour des niveaux d'eau supérieurs.

Il est important de baliser de cette manière l'ensemble des obstacles qui pourraient s'avérer très dangereux même en présence d'une très faible hauteur d'eau : étang, lagunage...

26

Pendant la crue

Mise en œuvre et recommandation

La mise en œuvre de la mesure ne nécessite pas de permis d'urbanisme et peut être réalisée facilement.

Il est cependant recommandé de fixer ces balises très fermement et de préférence ancrées dans le sol.

Coût de la mise en œuvre €

N'hésitez pas à combiner le balisage de la piscine à sa sécurisation permanente : volet de sécurité, garde-corps, alarme...

Aménager les abords du bâtiment

Corps du bâtiment ciblé : abords

Intérêt

Cette mesure doit être appliquée avec grande prudence en excluant des opérations telles que la création de levées de terre ou de remblais. En effet, dans une zone exposée à des inondations, ces ouvrages peuvent avoir des conséquences négatives en réduisant le volume de stockage d'eau. Cette solution augmenterait donc le risque en aval.

En revanche, les abords des habitations peuvent être aménagés en offrant des pentes éloignant les eaux de l'habitation. D'autre part, les revêtements perméables seront privilégiés.

37

Description des travaux

Les terrasses et le relief autour du bâtiment présenteront des pentes permettant d'écarter les eaux du bâtiment au moment du retrait des eaux.

Des bassins d'infiltration plantés peuvent être prévus sur la propriété afin de faciliter l'infiltration d'eau dans le sol.

Les murs faisant obstacle à l'écoulement des eaux seront évités et les clôtures perméables seront privilégiées.

Les plantations sont encouragées car elles favorisent l'évapotranspiration et l'infiltration de l'eau. Elles ralentissent l'écoulement des eaux et contribuent à la stabilité du sol en surface grâce à leurs racines.

Mise en œuvre et recommendation

Certains de ces travaux nécessitent l'obtention préalable d'une autorisation urbanistique. Renseignez-vous auprès du service urbanisme de votre commune.

Pensez également à l'impact que vos aménagements pourraient avoir en aval et vis-à-vis des terrains voisins.

Coût de la mise en œuvre €€

Pour le revêtement de vos abords, privilégiez des revêtements tels que les graviers, dalles alvéolées, terrasses sur plots et fondation drainantes... Ces types de revêtement favorisent l'infiltration de l'eau dans le sol et permettent de réduire les risques d'inondations en aval.

38

Créer un drainage périphérique

Corps du bâtiment ciblé : gros œuvre

Intérêt

L'objectif de la mesure est de faciliter l'évacuation des eaux présentes dans le sol et le séchage des murs enterrés.

Description des travaux

La mesure consiste à placer un drain au pied des murs extérieurs. Ce drain enrobé de fibres de coco sera entouré d'un massif drainant protégé de l'infiltration de la terre par un feutre et raccordé vers les égouts (ou vers un exutoire extérieur).

Le placement d'un drain périphérique nécessite la réalisation de travaux de terrassement et devrait être accompagné de la pose d'une étanchéité (cimentage + goudronnage + membrane gaufrée drainante étanche) sur les murs périphériques mis à nu.

47

Mise en œuvre et recommandation

Si la pose d'un drain n'est pas techniquement difficile, elle mérite d'être encadrée par les conseils d'un professionnel. En particulier, les fouilles nécessaires au placement de ce drain peuvent venir créer un désordre

structurel aux fondations si ces dernières sont situées à trop faible profondeur.

Coût de la mise en œuvre €€

Empêcher la flottaison d'objets

Corps du bâtiment ciblé : réservoirs, récipients, réserves de bois, petites constructions

Intérêt

Par flottaison, certains objets (cuves, produits chimiques, réserves de bois, petites constructions) pourraient être déplacés par le courant et générer des pollutions, des blessures aux personnes et des dégâts à l'habitation ou en aval. Il s'agit donc d'offrir les garanties quant à l'arrimage des éléments susceptibles d'être soulevés par la force d'Archimède.

Les cuves d'hydrocarbures en particulier peuvent, lorsqu'elles sont partiellement vides, subir un soulèvement qui peut les arracher à leur raccordement et générer des fuites importantes de leur contenu et donc des pollutions sérieuses, y compris au sein des habitations.

Description des travaux

  • Les réserves de bois devraient être arrimées avec des sangles, pourvues d'une bâche ou enfermées dans des locaux grillagés.
  • Pour éviter la poussée ascensionnelle des eaux sur les réservoirs, des carcans ou des sangles sont en général fixés dans une dalle ou un bloc de béton déposé en partie inférieure. Les citernes seront soit implantées en hauteur, soit arrimées. Elles devraient être équipées d'une vanne permettant d'éviter toute fuite de la citerne si le tuyau de raccordement venait à se rompre. Les éventuels tuyaux d'évents ou de remplissage devraient être situés en hauteur afin d'éviter l'infiltration d'eau dans les cuves.
  • Les édicules tels que cabanons, et les objets flottables tels que jeux d'enfants, composteurs, seront de préférence implantés sur les parties hautes du terrain s'il est situé au-dessus du niveau exposé au risque d'inondation et arrimés dans le cas contraire.

Mise en œuvre et recommandation

La mise en oeuvre de cette mesure ne nécessite pas de travaux lourds.

Coût de la mise en oeuvre €€

24

mis à jour le 22/03/2017

N° de Code : G_WAT05 - Thématiques : Eau - Thématiques secondaires : Accessibilité | Inondation - Composants du projet liés : Eaux pluviales | Abords | Sol