ENE02_top

Dossier | Concevoir un système de ventilation énergétiquement efficace

Concevoir un système de ventilation énergétiquement efficace

© Foto-Rabe / Pixabay.com

Minimiser la demande en énergie pour la ventilation hygiénique par le choix d'un système de ventilation approprié et de ses composants.

Le Guide Bâtiment Durable propose la démarche suivante pour optimiser la conception d'un système de ventilation énergétiquement efficace :

  • Choisir le système de ventilation le plus performant adapté à la nature des travaux envisagés (construction neuve, rénovation,...)
  • Définir les débits minimaux à assurer pour chaque zone à ventiler et les fournir au moindre coût énergétique par le choix de composants efficaces
  • Permettre l'adaptation des débits par la régulation

Enjeux

Le confort respiratoire des occupants constitue, au même titre que le confort visuel, acoustique ou hygrothermique, un aspect incontournable de tout projet de construction ou de rénovation. Pour assurer la qualité de l'air à l'intérieur du bâtiment, il est nécessaire de mettre en place une ventilation hygiénique efficace qui permet l'amenée continue d'air frais dans les locaux et l'évacuation tant des polluants dus à l'occupation tels que l'humidité et le CO2, que d'autres polluants présents dans le bâtiment tels que les COV.

La présente fiche se concentre principalement sur les aspects énergétiques liés au confort respiratoire (choix des ouvertures, réglementations, avantages et inconvénients des différentes systèmes de ventilation) ; les informations de base concernant les débits, la qualité de l'air, etc sont reprises dans le dossier Assurer le confort respiratoire.

Dans un immeuble moderne, bien isolé, les déperditions dues à la ventilation peuvent représenter jusque 50% des déperditions totales du bâtiment.

Pertes par ventilation pour un bureau de 20m²

Le coût énergétique de la ventilation est donc non négligeable et les choix posés pour assurer le confort respiratoire auront un impact direct sur la facture énergétique. Cette fiche expose les choix à faire pour combiner qualité de l'air intérieur et efficacité énergétique de la ventilation.

Démarche

La démarche générale de conception d'un système de ventilation consistera tout d'abord à choisir un système de ventilation (A, B, C, D ou hybride) et à adapter les débits d'air aux besoins nécessaires au confort respiratoire, pour limiter les frais de chauffage. Ensuite, l'efficacité énergétique des équipements sera améliorée pour fournir les débits demandés en minimisant la consommation électrique.

Les éléments suivants doivent également être examinés avec soin au moment de la conception d'un système de ventilation :

  • Méthode de préchauffage de l'air neuf, récupération de chaleur sur l'air extrait
  • Choix des auxiliaires (ventilateurs, batteries,…)
  • Configuration et dimensionnement du réseau de distribution/d'extraction de l'air
  • Régulation du système de ventilation

En résumé, la démarche à suivre est la suivante :

  • Choisir un système de ventilation énergétiquement performant, adapté au niveau d'ambition du projet (projet de rénovation ou de construction neuve, niveau de performances basse énergie, passif)

  • Définir les débits minimaux nécessaires au confort respiratoire pour les différentes zones à ventiler

  • Choisir des équipements/auxiliaires efficaces du point de vue énergétique de sorte que les débits demandés soient fournis à un moindre coût énergétique

  • Permettre une adaptation des débits pour limiter les consommations de chauffage

Voir Etapes de conception

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_ENE02 - Thématiques : Energie - Thématiques secondaires : Acoustique - Composants du projet liés : Chauffage | Electricité | Refroidissement | Ventilation | Régulation - Dossiers liés :