ENE03_top

Dossier | Diminuer les pertes thermiques par transmission

Diminuer les pertes thermiques par transmission

© 683440 / Pixabay.com

Minimiser la demande en énergie liée à l'enveloppe délimitant le volume chauffé en améliorant ses performances thermiques (isolation thermique,...).

Le Guide Bâtiment Durable propose la méthodologie suivante visant à diminuer les pertes par transmission :

  • Augmenter la compacité du bâtiment
  • Augmenter l'isolation de l'enveloppe
  • Bien gérer les noeuds constructifs

Enjeux

Diminuer les déperditions par transmission permet non seulement de diminuer la demande en énergie mais également d'améliorer le confort thermique (pour plus d'informations voir le dossier Assurer le confort thermique ).

Les pertes par transmission représentent en moyenne 39% de la demande en énergie dans les bâtiments résidentiels et 29% dans les bâtiments non résidentiels.

Thermographie aérienne infrarouge des toitures de tous les bâtiments bruxellois

image1.jpeg

© Bruxelles Environnement

image2.jpeg

© Bruxelles Environnement

Démarche

Etapes à respecter pour diminuer les pertes par transmission

Augmenter la compacité

Un facteur entrant en ligne de compte et permettant de modifier considérablement la demande en énergie est la compacité. Par exemple, passer d'une compacité de 1 à 1,5 signifie que pour un même volume, l'enveloppe de déperdition a été diminuée de 1/3. Les pertes de chaleur par l'enveloppe auront diminué d'autant.

Isoler les parois de l'enveloppe tout en réduisant les nœuds constructifs

Nous attirons l'attention du lecteur sur le fait que la décision d'une intervention sur l'enveloppe d'un bâtiment existant doit se prendre en tenant compte des conséquences de cette intervention sur la qualité de l'air et la salubrité du bâtiment : une amélioration thermique de l'enveloppe va de pair avec une bonne étanchéité du bâtiment et ces interventions impliquent d'organiser une ventilation hygiénique permanente efficace pour chaque projet de rénovation.

Voir dossiers Améliorer l'étanchéité à l'air et Concevoir un système de ventilation énergétiquement efficace

Isolation

Augmenter l'isolation des éléments de l'enveloppe d'un bâtiment revient à diminuer les pertes par transmission et à améliorer l'étanchéité à l'air de l'enveloppe (voir dossier Améliorer l'étanchéité à l'air ). Le caractère isolant d'une paroi dépend de l'épaisseur, de la nature des matériaux la constituant et du soin apporté à leur mise en œuvre. Il ne faut pas négliger les fenêtres qui représentent également une surface de déperdition importante.

Nœuds constructifs problématiques

Les nœuds constructifs problématiques ont un impact sur les besoins d'énergie. Ils couvrent l'ensemble des endroits de l'enveloppe où peuvent apparaître des pertes thermiques supplémentaires. En effet, pour un bâtiment moyennement isolé, la perte de chaleur attribuable aux nœuds constructifs problématiques peut constituer 10 % des déperditions totales. Plus le bâtiment est isolé, plus ces défauts dans la couche isolante induisent des déperditions relatives importantes, qui peuvent représenter jusqu'à 25 % du total. De plus, ils peuvent être responsables de nombreux désagréments telles que des condensations localisées, qui peuvent être à l'origine du développement de champignons, d'inconfort, de surconsommation de chauffage, etc. Une bonne conception des nœuds constructifs est donc essentielle.

En rénovation, il est nécessaire de prendre en compte les nœuds constructifs problématiques existants et de veiller à ce qu'il ne deviennent pas un point faible de l'enveloppe.

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_ENE03 - Thématiques : Energie - Thématiques secondaires : Isolation thermique Noeuds constructifs - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure | Mur extérieur | Mur intérieur | Ossature bois | Plafonds | Plancher | Toiture