Dossier | Recycler les matériaux et déchets, si possible in situ

Elements de choix durables

Aspects environnementaux

Diminution des flux de matière et d'énergie

Le tri et la valorisation permettent de réutiliser et/ou recycler les matériaux stockés dans l'ensemble des bâtiments, de diminuer la demande en matériaux neufs et de réduire la production de déchets. Ils contribuent ainsi à diminuer la pression sur les milieux naturels et la demande en énergie liée notamment au transport et activités de production.

Le tri, soit sur chantier, soit dans un centre de transit, permet d'augmenter la pureté d'une fraction et donc ses possibilités de valorisation.

Nuisances de l'incinération

La valorisation est préférable à l'incinération qui reste une option toujours trop controversée du fait qu'elle déplace la pollution vers les filtres de lavage des fumées ou vers l'atmosphère.

Nuisances du « tout à la décharge »

La mise en décharge représente une menace pour la santé humaine et l'environnement par la pollution de l'air, du sol et de l'eau (nappes phréatiques) qui requiert des moyens techniques de protection de l'environnement élaborés. Ce mode de gestion des déchets ne doit donc être utilisé qu'en dernier ressort. Il faut privilégier la prévention, la revalorisation et le recyclage des déchets.

Aspects économiques

Avantages économiques du tri

Les centres d'enfouissement technique arrivant à saturation, les frais de mise en décharge (coûts et taxes) sont de plus en plus élevés. Dès lors, pour certains matériaux, trier peut se révéler économiquement plus rentable, le surcoût du tri étant remboursé par la valorisation de certains déchets. Certains déchets possèdent d'ailleurs une grande valeur économique.

Documents de marché

La gestion des déchets de chantier doit être décrite de façon suffisamment complète dans les documents de marché de telle sorte que l'entrepreneur l'inclue dans ses prix et les délais d'exécution. A défaut, l'entrepreneur sera tenté de réduire la gestion des déchets à la solution la plus habituelle : la mise en décharge.

Coûts externes

La production des déchets de chantier génère également des frais non négligeables liés à l'usage des aménagements publics (voiries, trottoirs, bordure, ...) généralement supportés par la collectivité.

Internalisation des coûts

La gestion de certains déchets, en particulier l'élimination de déchets dangereux dans des conditions respectueuses de l'environnement, est une activité coûteuse. Le détenteur du déchet est parfois tenté de ne pas suivre la filière correcte d'élimination de ces déchets, vu les coûts de cette filière. Une internalisation des frais de gestion des déchets (via la responsabilisation des producteurs), même si ces frais seront reflétés (explicitement ou implicitement) dans le prix de vente des produits neufs, permet de disposer d'une garantie que les frais de gestion des déchets seront pris en charge par quelqu'un.

Aspects socio-culturels

Image de marque

Le tri contribue à améliorer l'image de marque de l'entreprise vis à vis du grand public.

Implication des intervenants

Le tri nécessite une implication des différents intervenants du projet. Pour vaincre le poids des habitudes et des préjugés, et introduire une modification des gestes quotidiens, une sensibilisation et une formation du personnel sont nécessaires.

Création d'emplois

Le recyclage de 10.000 tonnes de déchets génère ± 240 emplois, l'incinération, de 20 à 40 emplois, la mise en décharge, 10 emplois.

Arbitrage

Les obstacles à la réduction des flux de déchets

Nombreux sont les obstacles à la valorisation des déchets de construction : le manque de place, l'absence de débouchés à une distance acceptable, le coût, la motivation des intervenants. Cependant l'enjeu environnemental est bien réel. Il conviendra d'y remédier en intégrant la gestion des déchets dès les études et en faisant preuve d'imagination dans tous les aspects du projet, de la conception architecturale aux clauses administratives du cahier des charges.

Priorités

Les difficultés du tri ne doivent pas faire perdre de vue les priorités de la gestion des déchets énoncés au début de ce dossier:

  • La prévention, en ce compris la réutilisation
  • La valorisation (préparation au réemploi, recyclage et valorisation énergétique)
  • L'élimination

> Mettre en oeuvre > Programmation

mis à jour le 25/01/2017

N° de Code : G_MAN03 - Thématiques : Gestion du projet, chantier, bâtiment