MAT02 - Maconnerie_top

Dispositif | Eléments maçonnés ou collés

Eléments maçonnés ou collés

© Toukung design / Shutterstock.com

Plusieurs types d'éléments à maçonner ou à coller existent. Certains sont fait d'argile, d'autres de béton ou de pierre silico-calcaire. Si les avantages et les inconvénients de chaque produit sont à considérer pour réaliser un choix durable, il faut aussi prendre en compte sa technique de pose, sa masse volumique, sa durée de vie théorique et son recyclage éventuel.

Le tableau comparatif repris ci-dessous répertorie pour les différents groupes de produits à maçonner ou à coller disponibles sur le marché l'écobilan, les avantages et inconvénients, la technique de pose (synthèse), le scénario de fin de vie, la masse volumique et la durée de vie théorique.

Au sein d'un même bâtiment, plusieurs types d'éléments de structure maçonnés ou collés peuvent bien entendu être utilisés. Ils se combineront par ailleurs avec le béton, l'acier ou le bois (voir dispositifs suivants), du fait que leur champ d'application se limite aux éléments de construction verticaux.

Ils se répartissent en :

  • Éléments à base d'argile
  • Autres éléments à base minérale
    • Il convient de noter qu'il existe également des éléments de maçonnerie avec une isolation thermique intégrée (ex. blocs en argile expansé dont les creux sont remplis de polystèrene). Il s'agit de produits composites, problématiques au niveau du tri des déchets et remplissant en même temps une fonction structurelle et isolante. Ces produits ne sont pas repris dans le présent dossier.

Elements à base d'argile

Briques en terre cuite

Briques en terre crue

(ou comprimée)

Blocs en argile expansé

image19.jpeg

Source : http://www.baksteen.be

image20.jpeg

Source : http://www.geotopia.fr

image21.jpeg

Source : http://www.vinckier-nv.be

Description

Les briques en terre cuite sont fabriquées à partir de matières argileuses, auxquelles sont ajoutés des produits d'agrégation ou de porosification et de l'eau.

Elles peuvent se présenter sous forme d'éléments pleins (fabriqués en usine ou, plus rare, à la main) ou alvéolés (les perforations pouvant atteindre 50% de la surface d'appui).

Ces blocs sont produits à partir de terre argileuse crue mélangée à des copeaux de bois, de chanvre ou de liège.

Ce matériau est composé de billes d'argile expansé et/ou de billes de verre expansé cuites, calibrées, puis mélangées à du ciment.

Les blocs ne subissent aucune adjonction chimique.

Existe en éléments pleins ou alvéolés.

Ecobilan

(*)

Briques perforées :

1b – Meilleur choix

Briques pleines :

2b – Très bon choix

2a – Très bon choix2a – Très bon choix
Avantages

Facile à manipuler (plutôt léger)

Technique de mise en œuvre simple et très bien connue

Bonne performance acoustique

Bonnes à excellentes propriétés d'isolation thermique (selon le produit)

Très bonne résistance au feu

Il existe sur le marché belge des briques de terre cuite dotées d'un écolabel

Il existe sur le marché belge des fabricants de briques en terre cuite auprès desquels un EPD peut être obtenu

D'origine minérale, ils sont très résistants et insensibles à l'eau, au gel ou au feu tout en permettant une pose et une découpe facile.

Excellent résistance au feu

Fabrication par compression de la matière première :pas d'étape de cuisson et donc moins énergivore que les éléments en terre cuite.

Léger

Bonne performance acoustique

Bonnes à très bonnes propriétés d'isolation thermique

Très bonne résistance au feu

Inconvénients

Résistance mécanique aux chocs (particulièrement pour les briques perforées)

Le principal impact environnemental des briques provient de leur cuisson à haute température.

Résistance très faible à la compression : champ d'application en structure limité aux éléments supportant de faibles charges.

Performance d'isolation thermique moindre que les autres produits de maçonnerie repris sous le présent dispositif

Coût du produit

La fabrication des billes d'argile expansée est un procédé énergivore

Les blocs creux sont habituellement banchés (i.e. remplissage par du béton), afin de pouvoir assurer un rôle structurel important

PoseMortier

Lait de chaux, mortier argile, chaux ou terre

Les briques doivent être humidifiées (trempage court) avant leur mise en œuvre

Mortier spécifique en couche mince
Fin de vieRecyclé sous forme de concassésCompostableRecyclé sous forme de concassés
Masse volumiquede 700 à 2100 kg/m³de 700 à 1800 kg/m³de 800 à 1200 kg/m³
Durée de vie théorique100 ans75 ans100 ans

(*) Données issues du classement NIBE, consulté en juillet 2013.

Autres produits à base minérale

Blocs de béton cellulaireBlocs de bétonEléments en silico-calcaire

image22.jpeg

Source : http://www.btpnet.com

image23.jpeg

Source : http://www.belblock.be

image24.jpeg

Source : http://www.livios.be

Description

Le béton cellulaire est constitué de ciment et de matières à grains fins comme le sable de quartz, la cendre volante et un liant. Produit en usine à haute pression de vapeur et à une température proche de 200°C, le produit compte jusqu'à 80% de pores.

Existe aussi en panneaux de grand format.

Dans leur forme la simple, ces blocs sont composés d'un béton constitué de ciment, de sable, de gravier et gravillons.

Il existe des blocs de béton dits légers incorporant de la pierre ponce naturelle ou du schiste expansé.

Mélange de chaux et de sable qui se solidifie par extinction avec de l'eau.

Réchauffé à l'aide de vapeur, l'hydrate de chaux réagit avec les grains de sable et forme l'hydrate de silicate de calcium.

Disponible en blocs et briques, pose à l'aide de mortier ou mortier-colle

Ecobilan

(*)

3c – Bon choix2b – Très bon choix

Éléments de grande taille :

2a – Très bon choix (**)

Blocs de petite/ moyenne taille :

2b – Très bon choix (**)

Avantages

Léger, facile à découper et possibilité de pose à emboîtements

Facilité de mise en œuvre

Bonne résistance à la compression

Excellentes propriétés d'isolation thermique

Très bonne résistance au feu

Aspect visuel du mur nu (pour les blocs chanfreinés)

Il existe sur le marché belge des fabricants de blocs en béton cellulaire auprès desquels un EPD peut être obtenu

Bonne résistance à la compression

Bonne performance thermique pour les blocs en béton légers

Très bonne résistance au feu

Technique de mise en œuvre bien connue

Il existe sur le marché belge des fabricants de blocs de béton auprès desquels un EPD peut être obtenu

Excellente résistance à la compression

Très bonne performance acoustique et résistance au feu

Bonnes propriétés d'isolation thermique

Moyennant une pose soignée, les blocs peuvent rester apparents (aspect fini du mur propre et lisse, de couleur claire)

Moins énergivore pour sa fabrication que les autres éléments maçonnés car il n'est pas cuit mais étuvé.

Rapidité d'exécution pour les éléments de grande taille

Il existe sur le marché belge des fabricants de blocs en silico-calcaire auprès desquels un EPD peut être obtenu

Inconvénients

Aspect visuel du mur nu des blocs non-chanfreinés : couche de finition intérieure conseillée

Procédé de fabrication énergivore

Moindre performance d'isolation thermique pour les blocs en béton lourds.

Aspect visuel du mur nu (mais acceptable pour des locaux techniques, de stockage etc.)

Lourd à manipuler

Impact lié au transport important en raison du poids

Les éléments de grande taille sont mis en œuvre à l'aide d'outils spécifiques (levage et pose)

PoseEmboîtement et ciment-colleMortierA l'aide de mortier (technique de mise en œuvre simple et connue) ou mortier-colle
Fin de vieRecyclable par le fabricant mais actuellement non recyclé sur le marché des déchets de construction.Les concassés de béton sont recyclables lors d'une éventuelle démolition.Recyclable sous forme de concassés
Masse volumiquede 350 à 1000 kg/m³de 500 à 2400 kg/m³de 600 à 2200 kg/m³
Durée de vie théorique 100 ans100 ans100 ans

(*) Données issues du classement NIBE, consulté en juillet 2013.

(**) Malgré les avantages considérables de ce produit, son score NIBE est légèrement inférieur à celui des éléments en terre cuite. Ceci est du à l'impact lié au poids du produit : pour une unité fonctionnelle de 1 m² de mur, les éléments en terre cuite totalisent 98kg de matériaux, contre 149 à 174 pour le silico-calcaire (le 1er poids est celui des éléments de grande taille, le 2e celui des blocs de petite et moyenne taille).

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_MAT02 - Thématiques : Matière - Thématiques secondaires : Chantier | Déchets | Inertie thermique - Composants du projet liés : Mur extérieur | Mur intérieur | Plancher