MAT10 - Enduit_top

Dispositif | Enduits de finition

Enduits de finition

© Gumenyuk Dmitriy / Shutterstock.com

Préparation appliquée sur les parois d'un bâtiment, l'enduit est constitué d'un liant (argile, chaux, ciment, etc.) de charges minérales ou végétales (sable, craie, brique pilée, etc.), d'eau et éventuellement de pigments colorés. L'enduit permet de lisser les parois, de les protéger et de les décorer. Plâtre, argile, chaux, crépis, fibres végétales : chaque enduit a ses caractéristiques de pose propres et supporte plus ou moins l'humidité.
Enduits en plâtreEnduits en argile (terre crue)Enduits à la chaux

image5.png

Source : www.construiremamaison.net

image27.jpeg

Source : info-fiches bâtiment

image28.jpeg

Source : info-fiches bâtiment durable MAT06

Description

Les enduits en plâtre les plus utilisés sont faits à base de plâtre naturel, RO ou phosphaté.

Le plâtre est naturellement radioactif (émissions de radon) mais en fonction de son origine, ces émissions peuvent être plus ou moins importantes. Les plâtres à base de phosphogypse, issu des filières de production industrielles, peuvent être relativement radioactifs.

Il est donc important de s'assurer de l'origine du plâtre mis en œuvre ou éventuellement avoir recours à des matériaux alternatifs.

L'enduit est constitué d'argile, de sable et de fibres végétales (lin).

Il est également déconseillé de peindre ou de tapisser ces enduits, ce qui implique l'utilisation d'un pigment lorsqu'on souhaite une teinte autre que naturelle. Il est néanmoins possible d'appliquer un nouvel enduit de finition peu épais pour modifier la teinte initiale du mur.

Selon la composition des roches à l'origine de sa fabrication, on distingue 2 types de chaux :

la chaux aérienne, très pure, elle est réputée pour sa blancheur et fait sa prise lentement à l'air, constituée presque exclusivement de calcaire

la chaux hydraulique, fait sa prise en partie à l'eau, assez rapidement et contient davantage d'argile et nécessite une température de cuisson plus élevée

Ecobilan1a à 3a (Nibe)1a à 2c (Nibe)-
Avantages

Insensible aux moisissures

Bonne résistance mécanique

Faible énergie grise

100% recyclable et naturel

Filtre les ondes hautes fréquences (diminue le smog électrique

Non allergisant

Régule l'humidité en évacuant la vapeur d'eau

Participe à l'inertie thermique

Bonne qualité phonique

Action fongicide et désinfectant naturelle, favorise son utilisation dans les lieux humides tels que les salles de bains ou cuisines

Respirant, régule le taux d'humidité

Absorbe les odeurs

Antistatique

Inconvénients

Ne régule pas l'humidité

Consommation d'énergie importante lors de l'extraction et le traitement (énergie grise)

Extraction souvent dans des zones à grande valeur écologique (plus particulièrement pour le plâtre phosphaté)

Concentration de radon: radioactivité

Pas de possibilités de valorisation en fin de vie

Ne convient pas aux endroits où la finition est sollicitée mécaniquementRisques de brûlures par contact cutané lors de la mise en oeuvre (milieu fortement alcalin)
PoseTout type de support sain et sec

Tout type de support sain

Facilement rectifiable (par imprégnation à l'eau)

Dans le cas de sous-couches "respirantes" (enduits calcaire, plâtre, glaise), éviter les couches de fond, de manière à conserver l'effet de respiration. De même peindre l'enduit uniquement avec des peintures respirantes

Pas besoin d'additifs synthétiques

Tout type de support

Application se fait en deux ou trois couches successives

Traitement--
Durée de vie 40 à 60 ans60 ans50 à 200 ans

Crépis et cimentagesEnduits avec fibres végétalesTadelakt

image29.jpeg

Source : info-fiches bâtiment durable MAT06

image30.jpeg

Source : info-fiches bâtiment durable MAT06

image31.jpeg

Source : info-fiches bâtiment durable MAT06

DescriptionIls nécessitent l'utilisation de liants tels que la chaux hydraulique (issue de la fusion de roches calcaires), des résines ou de l'anhydrite (naturelle, mais souvent un sous-produit de la fabrication des acides fluorhydriques).L'enduit chaux-chanvre utilisé à l'intérieur joue un rôle important de régulateur thermique et hygrométrique. Il est composé de chanvre, de chaux aérienne et de pierre ponce en poudre.

Enduit fin, fait partie de la famille des stucs. Constituée de chaux aérienne, de charge (poudre de marbre, …), de pigments (maximum 15%) et d'eau. S'applique comme un enduit. après resserrage, il est poli à l'aide d'un galet de savon noir.

Peut s'appliquer sur murs intérieurs et extérieurs, on le trouve aussi sur les sols, les baignoires, les bacs à douche, les lavabos, …

Ecobilan3c (Nibe)--
Avantages

Antistatique

Matières premières renouvelables

100% recyclable

L'enduit est exempt de produits de synthèse.

Il dispose d'une capacité de diffusion, est inodore, hydrofuge et antiseptique

Aide à neutraliser les champs électromagnétiques

Régulateur thermique

Bonne résistance mécanique

100% minéral

Evacue la vapeur

Imperméable

Inodore

Antiseptique

Pas d'effet néfaste sur la santé

Bonne résistance mécanique

Inconvénients

Temps de séchage long

Résistant à la diffusion de vapeur d'eau

Brûlure cutanée en cas de contact

-Nécessite beaucoup de savoir-faire.
PoseLa mise en œuvre de ce type de finition nécessite un support rugueux ou une couche d'accrochage.La surface doit présenter des aspérités pour une meilleure accrocheLe support peut être constitué par un enduit à la chaux hydraulique ou par des enduits à la chaux ordinaire ou ciment.
Traitement--

Au savon noir dilué.

Ne supporte pas l'acidité des produits d'entretien anticalcaire

Durée de vie >30ans--

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_MAT10 - Thématiques : Matière - Thématiques secondaires : Acoustique | Chantier | Entretien/Maintenance | Inertie thermique | Labellisation/Certification - Composants du projet liés : Mur intérieur | Plafonds