Dossier | Minimiser la contribution acoustique du bâtiment au quartier

Enjeux

Avec la pollution atmosphérique, l'exposition au bruit est une des principales nuisances ressenties en milieu urbain et elle croit avec la densité de population et la taille de l'agglomération. Un urbanisme et une architecture intégrant la problématique acoustique peuvent créer un environnement attrayant et un cadre de vie harmonieux ou assainir une situation sonore de départ défavorable et donc influencer directement l'attractivité résidentielle de la ville. Au niveau du quartier, cette démarche vise à constituer des lieux de ressourcement et de socialisation et au niveau de l'individu elle contribue au bien-être physique psychique et social. En effet, l'excès de bruit, seul ou combiné aux troubles du sommeil qu'il engendre parfois, peut être la cause de stress, de difficultés de communication (conversation, enseignement, étude,...) et de modification du comportement (agressivité, manque d'entraide, isolement,...).

Le bruit est également un facteur de perception important, il permet d'appréhender l'espace, la présence de quelqu'un, l'ambiance extérieure ou encore l'activité et la vie d'un quartier. Ainsi les dispositions spatiales (distribution des fonctions, éloignement et proximité des bâtiments, …), la géométrie des lieux, la nature des matériaux et les textures contribuent à créer des paysages sonores positifs ou négatifs.

La fiche «Minimiser la contribution acoustique du bâtiment au quartier» a pour but de comprendre et d'influencer les mécanismes qui régissent la production, la propagation et la réception du bruit dans le milieu bâti. Elle reprend les éléments clés pour agir contre les nuisances générées par un projet sur son environnement direct.

Elle aborde la problématique du bruit de voisinage, des installations techniques (climatisation entre autre) et de certains aménagements urbains liés au projet (accès parking par exemple).

Elle reprend également les dispositifs permettant d'atténuer les effets du bruit généré par un bâtiment par la création d'obstacles à la propagation du bruit (écran, talus, bâtiments), par le profil ou les matériaux de façade ou encore par l'aménagement des abords et des voies d'accès.

Les solutions pour limiter l'impact acoustique de l'environnement sur les occupants du bâtiment telles que l'adaptation de la programmation des locaux ou le renforcement de l'isolation des façades sont abordées dans le dossier Assurer le confort acoustique.

Enfin, les aspects acoustiques liés au chantier sont repris dans le dossier Mettre en place un chantier respectueux.

Illustration 1 : Source « Comment faire moins de bruit. 10 conseils »  IBGE ….

(Source : "Comment faire moins de bruit. 10 conseils", Bruxelles Environnement)

> Démarrer > Notions

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_PHY03 - Thématiques : Environnement physique - Composants du projet liés : Mur extérieur | Chauffage | Refroidissement | Ventilation | Abords