Dossier | Concevoir un système de ventilation énergétiquement efficace

Enjeux

Le confort respiratoire des occupants constitue, au même titre que le confort visuel, acoustique ou hygrothermique, un aspect incontournable de tout projet de construction ou de rénovation. Pour assurer la qualité de l'air à l'intérieur du bâtiment, il est nécessaire de mettre en place une ventilation hygiénique efficace qui permet l'amenée continue d'air frais dans les locaux et l'évacuation tant des polluants dus à l'occupation tels que l'humidité et le CO2, que d'autres polluants présents dans le bâtiment tels que les COV.

La présente fiche se concentre principalement sur les aspects énergétiques liés au confort respiratoire (choix des ouvertures, réglementations, avantages et inconvénients des différentes systèmes de ventilation) ; les informations de base concernant les débits, la qualité de l'air, etc sont reprises dans le dossier Assurer le confort respiratoire.

Dans un immeuble moderne, bien isolé, les déperditions dues à la ventilation peuvent représenter jusque 50% des déperditions totales du bâtiment.

Pertes par ventilation pour un bureau de 20m²

Le coût énergétique de la ventilation est donc non négligeable et les choix posés pour assurer le confort respiratoire auront un impact direct sur la facture énergétique. Cette fiche expose les choix à faire pour combiner qualité de l'air intérieur et efficacité énergétique de la ventilation.

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_ENE02 - Thématiques : Energie - Composants du projet liés : Chauffage | Electricité | Refroidissement | Ventilation | Régulation - Dossiers liés :