Dossier | Gérer les eaux pluviales sur la parcelle

Enjeux

Le cycle de l'eau est principalement mû par le soleil et la gravité de la Terre. Ils donnent à l'eau l'énergie nécessaire pour circuler à la surface du globe via les mécanismes d'évapo-transpiration, de précipitation, de ruissellement et d'infiltration. L'urbanisation, le développement des industries et du réseau de voiries, l'augmentation de la démographie et les modifications des mœurs en matière d'eau perturbent le cycle naturel de l'eau.

L'imperméabilisation et l'urbanisation croissantes couplées à l'augmentation de l'intensité des orages provoquent de plus en plus l'inondation des infrastructures publiques et privées. Le ruissellement, la pollution et le pompage perturbent le cycle naturel de l'eau. L'évacuation rapide des eaux de pluies vers l'égout l'empêche de s'infiltrer et de recharger les nappes phréatiques.

Cycle naturel de l'eau et cycle de l'eau perturbé par les activités humaines

Figure 2: Cycle naturel de l’eau et cycle de l'eau perturbé par les activités humaines. Source: Architecture & Climat.

Source: Architecture & Climat.

Une gestion intégrée de l'eau est indispensable afin de prévenir les inondations et la pollution des eaux de surface et des sols ainsi que pour alimenter les nappes phréatiques. Les eaux pluviales seront gérées par des dispositifs spécifiques, appelés dispositifs de gestion des eaux pluviales (voir Choisir > Vue d'ensemble des dispositifs) dont l'écriture simplifiée « DGE » sera utilisée dans la suite de cette fiche.

Elle aura pour objectifs de :

  • Réduire le volume des eaux de ruissellement pour : alléger la charge des infrastructures collectives d'assainissement existantes (égouts, collecteurs, stations d'épuration), limiter l'érosion, les inondations, l'assèchement des nappes phréatiques, la dilution des eaux usées et le grossissement de la quantité des eaux usées à traiter, …
  • Réduire la pollution de l'eau pour limiter l'asphyxie des eaux de surfaces, la pollution des cours d'eau, des mers et des nappes phréatiques, la pollution des sols, la perte de la biodiversité, et bien sûr d'obtenir en retour une eau de meilleure qualité. Pour cela, limiter la pollution à la source et dépolluer l'eau de pluie avant de la rejeter dans le milieu naturel est indispensable.

> Démarrer > Notions

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_WAT01 - Thématiques : Eau - Composants du projet liés : Abords Toiture | Eaux pluviales | Eaux usées | Abords | Flore | Sol