Dossier | Gérer les eaux pluviales sur la parcelle

Etapes de conception

La gestion intégrée de l'eau de pluie se conçoit dès l'esquisse architecturale et s'affine au fur et à mesure du développement du projet, jusqu'à la finalisation du dossier de demande de permis d'urbanisme. Les informations qui suivent précisent, pour l'ensemble des dispositifs, les points d'attention lors de la conception.

1. Identifier les contraintes liées à la parcelle

1a. Identifier les contraintes liées à la localisation de la parcelle

  • La présence d'une zone inondable
  • La distance par rapport à une zone de captage d'eau
  • La présence d'une zone de protection de type Natura 2000
  • La densité d'occupation du projet
  • L'encombrement du sous-sol

1b. Identifier les contraintes physiques de à la parcelle

  • La présence de sols pollués
  • La perméabilité du sol
  • La profondeur de la nappe phréatique
  • La topographie du site
  • Les possibilités d'exutoire

2. Minimiser les surfaces imperméables

3. Choisir des ouvrages qui peuvent compenser l'imperméabilisation de la parcelle

4. Choisir les dispositifs de gestion des eaux pluviales (arbre de décision)

  • Stratégies d'infiltration, de rétention et d'évacuation en fonction de la perméabilité du sol

5. Décrire le ruissellement de l'eau sur la parcelle

6. Dimensionner les dispositifs de gestion de l'eau de pluie

  • Bassin de rétention,...

7. Maitriser le risque de pollution de l'environnement

  • Limiter la pollution de l'eau sur les surfaces de ruissellement
  • Eviter les rejets de substances polluantes directement dans l'environnement
  • Dépolluer l'eau de ruissellement
  • Synthèse des mécanismes de dépollution des DGE

8. Choisir les plantations

  • Principes généraux
  • Les plantes dépolluantes

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_WAT01 - Thématiques : Eau - Composants du projet liés : Toiture | Eaux pluviales | Eaux usées | Abords | Flore | Sol