Dossier | Choix durable des matériaux d'isolation thermique

Etapes de conception

Le choix judicieux d'un isolant thermique ne se limite pas à sa seule conductivité thermique : de nombreux paramètres interviennent, qu'il conviendra d'évaluer en parallèle. Les informations qui suivent précisent pour l'ensemble des dispositifs les points d'attention lors de la conception et donnent les principales pistes de réflexion.

1. Déterminer les performances attendues de l'isolant thermique (et de la paroi dont il fait partie intégrante)

Il convient de déterminer avec précision les contraintes/ caractéristiques spécifiques auxquelles l'isolant thermique concerné est soumis. Il s'agit notamment de :

  • la résistance thermique de la paroi
  • l'inertie thermique de la paroi
  • la perméabilité à la vapeur d'au
  • la résistance à la compression
  • la performance acoustique
  • la flexibilité / compressibilité de l'isolant

2. Choisir des isolants thermiques à faible impact environnemental

Afin de limiter l'impact environnemental du choix des isolants thermiques, il importe de :

  • Envisager une analyse du cycle de vie au niveau des éléments constitutifs de l'enveloppe du bâtiment
  • A défaut d'une étude ACV, adopter quelques principes de base essentiels ;
  • Baser le choix sur un écobilan des produits ;
  • Comparer les caractéristiques pertinentes des matériaux

3. Tenir compte des risques sanitaires

  • Agents polluants,...

4. Prendre en compte le scénario de fin de vie des produits

5. Quel type de matériau isolant pour quelle application?

  • En toiture
  • Dalles et planchers
  • Cas particulier : les isolants massifs
  • Cas particulier : les isolants minces

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_MAT04 - Thématiques : Matière - Composants du projet liés : Mur extérieur | Mur intérieur | Ossature bois | Plancher | Toiture