WEL04_top

Dossier | Eviter les polluants intérieurs

Eviter les polluants intérieurs

© Tomasz_Mikolajczyk / Pixabay.com

Choisir les matériaux et équipements du bâtiment les plus favorables d'un point de vue qualité d'air intérieur.

Le Guide Bâtiment Durable propose la démarche suivante pour éviter les polluants intérieurs :

  • Identifier les polluants : physico-chimiques et d'origine biologique
  • Limiter les polluants : choisir des matériaux adéquats ou, en rénovation, supprimer ceux qui génèrent des polluants, mettre en place une bonne inertie hydrique, mettre en œuvre des techniques de production de chaleur adéquate
  • Bien dissiper les polluants par une ventilation hygiénique adéquate

Enjeux

Paradoxalement, la qualité de l'air est presque toujours moins bonne à l'intérieur des bâtiments qu'à l'extérieur, du fait des émissions des matériaux, de la présence des occupants, d'animaux ou de plantes, du mauvais fonctionnement d'appareils de combustion et de l'accumulation des polluants dans un espace clos.

La figure ci-dessous représente les différents polluants auxquels nous sommes exposés dans une habitation. On retrouvera les mêmes sources dans des bâtiments tertiaires dans des proportions un peu différentes : densité d'occupation généralement plus élevée, par exemple.

1. Moisissures

2. Formaldéhyde

3. Acariens

4. Retardateurs de flammes

5. CO

6. Radon

7. Solvants

8. Dioxines, CO, COV, Particules fines,

9. Conduites en plomb

10. NO2

11. Occupants, fumée de tabac

12. Biocides

Source de quelques polluants dans la maison

image3.jpeg

Source : Santé 2 – « La qualité de l'air et la santé » par Emmanuel MAES

L'exposition prolongée aux polluants peut dans le meilleur des cas n'incommoder que temporairement l'occupant (mauvaises odeurs, allergies mineures), au pire induire des intoxications, voire le développement de maladies chroniques respiratoires par une accumulation des toxines dans le corps.

On constate d'ailleurs ces dernières années une augmentation des cas de cancer, et une augmentation du nombre de patients souffrant d'allergies et d'asthme.

Ce dossier décrit les polluants physico-chimiques qui, de manière générale, utilisent l'air comme support de propagation et propose des solutions pour améliorer la qualité de l'air.

Le dossier Assurer le confort respiratoire aborde les solutions à mettre en place pour assurer le renouvellement de l'air dans les locaux. En effet, même si un choix judicieux des matériaux (panneaux, peintures, équipements, etc.) à l'intérieur du bâtiment permet de limiter la pollution des espaces, la ventilation des locaux reste indispensable.

Démarche

Connaître et identifier les polluants permet de limiter au mieux leurs apparition en ayant des choix de conception et d'exploitation avisés.

On distingue 2 type de polluants : les polluants physico-chimiques (COV, formaldéhyde,etc.) et les polluants d'origine biologique (poussières, moisissures, etc.)

Qu'il s'agisse d'un bâtiment de logement ou d'un bâtiment tertiaire, on veillera à limiter les polluants :
  • En rénovation, supprimer les principaux polluants qui sont présent dans le bâtiment avant rénovation.
  • Choisir des matériaux adéquats à travers les labels
  • Mettre en œuvre des techniques de production de chaleur adéquate.

On s'assurera ensuite de bien dissiper les polluants : mettre en place une ventilation hygiénique efficace (Voir dossier Assurer le confort respiratoire et Concevoir un système de ventilation énergétiquement efficace) et aérer ponctuellement les locaux lors de pics de pollution.

> Démarrer > Notions

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_WEL04 - Thématiques : Bien-être, confort et santé - Thématiques secondaires : Entretien/Maintenance Pollution intérieure - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure | Mur intérieur | Plancher | Plafonds | Chauffage | Ventilation