WEL01 - Finition de sol_top

Dispositif | Finition de sol

Finition de sol

(Source: Andrey_Popov / Shutterstock.com)

Diffère d'une chape flottante légère ou sèche au sens où la finition est ici posée à même le matériau souple. Peut influencer (en général favorablement) l'isolation aux bruits d'impact d'un plancher. Elle n'a pas d'action sur l'isolation aux bruits aériens

Un plancher est constitué d'une structure porteuse à laquelle s'ajoutent un élément supplémentaire tel que, par exemple, une couche d'égalisation, une chape flottante (chape flottante coulée ou chape flottante légère/sèche), un plancher surélevé, et une finition.

Ce dispositif traite de la finition de sol.

image01    image02

image03    image04

(Sources : Jestimemarenovation.com , Tegelprofs , Desso , Forbo)

Elle constitue la partie visible du plancher, sur laquelle on marche. Il s'agit d'un nom générique désignant plusieurs types de finitions, notamment dalles, linoléum, revêtements en caoutchouc, parquet, parquet synthétique à cliquer, moquette... La finition de sol peut donc être souple ou non.

Si cette finition est posée sur un support souple, on parlera d'une finition à pose souple. Elle diffère d'une chape flottante légère ou sèche au sens où la finition est ici posée à même le matériau souple. Dans le cas des chapes légères ou sèches, on prévoira en effet un matériau sous formes de plaques entre le matériau souple et la finition.

La finition peut influencer (en général favorablement) l'isolation aux bruits d'impact d'un plancher. Elle n'a pas d'action sur l'isolation aux bruits aériens.

Quand choisir une finition de sol ?

  • Une finition ne crée pas de charge supplémentaire sur la structure et convient donc particulièrement bien en cas de rénovation/transformation.
  • La moquette dans les bureaux – ou le linoléum dans les écoles – constituent des applications fréquentes d'isolation aux bruits d'impact au niveau de la finition de sol.

    Compte tenu de la masse réduite de la finition, la fréquence de résonance de ce système est relativement élevée. Il est donc efficace pour les bruits de pas mais ne convient pas pour les applications à plus basses fréquences comme de la musique ou des installations techniques.

  • Certaines normes (par exemple la norme NBN S01-400-1 pour les immeubles d'habitation) imposent des critères à l'isolation aux bruits d'impact des sols « sans » finition, afin de garantir la performance même en cas de changement de finition. Dans ces cas de figure, il ne sera pas possible de bénéficier de l'influence favorable d'une finition de sol à pose souple.

    Toutefois, lors de rénovations, il n'est pas toujours possible de suivre la norme. On pourra en revanche adapter la conception.

Quel est le rôle de la finition de sol dans les performances acoustiques ?

L'amélioration de l'isolation aux bruits d'impact dépend du type de finition (parquet, moquette, dalles...) ainsi que du type et de l'épaisseur de la couche souple.

  • Plus la finition sera souple, meilleur sera le résultat.
  • Plus le matériau d'isolation aux bruits d'impact sera souple, meilleur sera le résultat.

Une finition souple fonctionne suivant le principe masse-ressort-masse. Une couche intermédiaire souple est insérée entre la finition et la chape. Cette couche souple empêche le transfert des vibrations de la finition vers le plancher porteur.

Quels sont les différents types de finition de sol ?

Le dossier | Choix durable des revêtements de sols intérieurs donne un aperçu des différents types de finition de sol, tout en indiquant leur impact environnemental.

Quels travaux réaliser pour la finition de sol avec une couche souple ?

Les travaux suivants sont à effectuer :

1. Préparation du support: au besoin, pose d'une couche d'égalisation

image05

2. Pose de bandes périphériques souples pour désolidarisation

image06

3. Pose d'une couche souple (éventuellement collée)

image07

4. Pose du revêtement de sol (+ joints éventuels)

image08    image09    image10

5. Pose des plinthes et découpe de la bande périphérique; pose d'un joint en mastic souple entre la plinthe et le revêtement

image11

Réalisation finition de sol à pose souple (Sources : MAPEFONIC et SOUKARO)

Quels points d'attention lors du choix de la finition du sol ?

La finition de sol ne peut influencer l'isolation aux bruits d'impact dans la conception du support en court-circuitant la désolidarisation ou par une interférence négative d'un deuxième système masse-ressort-masse en cas de finition à pose souple.

On tiendra compte des aspects suivants pour la réalisation :

  • Sur une chape à pose résiliente (soit une chape flottante ou en béton, soit une chape légère ou sèche), on évitera de préférence les finitions à pose résiliente. Les deux couches amortissantes pourraient interférer et réduire fortement l'isolation aux bruits d'impact.
  • L'amélioration de l'isolation aux bruits d'impact d'une finition ne peut pas s'ajouter simplement à l'isolation aux bruits d'impact déjà présente.
  • Sachant qu'une finition peut être remplacée après un certain temps, il ne s'agit pas d'une solution permanente. Elle conviendra donc moins bien dans les cas où le choix de la finition n'appartient pas à l'occupant, comme par exemple dans les immeubles d'appartements où l'on risque qu'un habitant qui remplace sa finition de sol diminue l'isolation aux bruits d'impact pour d'autres occupants.

Quelle isolation viser en pratique pour la finition du sol ?

L'amélioration de l'isolation aux bruits d'impact obtenue par la finition de sol (à pose souple ou non) par rapport au sol de base s'exprime par une amélioration de l'isolation aux bruits d'impact ΔL w (cf. norme NBN EN ISO 140-8). L'amélioration de l'isolation aux bruits aériens et d'impact dépend de la structure déjà présente.

Voici un aperçu des performances pour quelques matériaux isolants aux bruits d'impact, combinés à un plancher porteur massif. Cet aperçu ne fournit qu'une idée de l'ordre de grandeur. Les informations relatives au produit fournissent une valeur correcte par type de matériau.

Revêtement de sol sans couche souple
Type ΔLw [dB]
Carrelages 0 dB
PVC, linoléum, caoutchouc...Jusqu'à environ 5 dB
Parquet (exécution standard)Jusqu'à environ 8 à 10 dB
Moquette (normale)Jusqu'à environ 20 à 25 dB
Moquette (haute)Jusqu'à environ 25 à 30 dB
Moquette (spécifiquement acoustique)Jusqu'à environ 25 à 30 dB
Revêtement de sol sur couche souple
Type ΔLw [dB]
Dalles sur support souple (5 mm)Environ 15 dB
Dalles sur support souple (5 à 10 mm)Environ 20 dB
Linoléum sur couche résilienteEnviron 15 dB
Parquet sur couche résilienteEnviron 20 dB
Revêtement sur liège/caoutchouc/PUREnviron 15 à 20 dB

Valeurs indicatives de l'amélioration de l'isolation aux bruits d'impact par la finition (Source : Tractebel)

Remarque: Attention lors de l'interprétation des informations produit.

L'amélioration de l'isolation aux bruits d'impact (ΔLw ) est toujours fournie dans l'information produit et dans le tableau ci-dessus pour un support donné (généralement environ 15 cm de béton) :

  • Si un plancher porteur plus lourd est présent, l'amélioration sera généralement moindre.
  • Si un plancher porteur plus léger est présent, l'amélioration sera généralement plus importante. En effet, plus l'isolation acoustique de base est bonne, plus l'amélioration sera faible.
  • C'est seulement lorsque la finition est posée sur un plancher de base massif (plancher porteur et chape reliés de façon rigide) que l'amélioration de l'isolation aux bruits d'impact peut simplement être soustraite à l'isolation aux bruits d'impact déjà présente dans le plancher de base. Dans tous les autres cas (chape flottante (chape flottante coulée ou chape flottante légère/sèche)), structure de plancher légère, sol composite...), l'amélioration de l'isolation aux bruits d'impact différera et il conviendra de consulter des spécialistes.
  • En combinaison avec un plancher léger , le résultat pourra donc (selon la composition du plancher léger) différer fortement de l'information produit.

Quels points d'attention lors de la pose de la finition de sol ?

La réalisation et la finition sur site sont d'une grande importance. La finition de sol ne peut court-circuiter la désolidarisation des structures sous-jacentes (systèmes masse-ressort-masse).

La qualité acoustique globale dépend de ses éléments les plus faibles. C'est pourquoi il convient d'éviter tous les éléments affaiblissants dans la structure.

Autrement dit :

  • Préparation de la sous-couche :

    les défauts de planéité ne doivent pas être plus importants que 5 mm en dessous de la couche résiliente. Si nécessaire, on commencera par poser une couche d'égalisation.

  • Bandes souples de désolidarisation :

    Les points de contact entre la finition souple et les structures environnantes sont à éviter. La finition doit rester séparée des murs latéraux, notamment à l'aide de bandes latérales. Ces bandes ne sont découpées qu'après pose des plinthes.

La finition souple doit généralement être posée par pièce, afin de garantir aussi une certaine isolation aux bruits d'impact en direction horizontale. Autrement dit, la finition souple ne déborde jamais d'une pièce à l'autre, mais est interrompue par les parois ou un joint souple inséré dans le sol (au niveau des portes...). Les finitions continues sous des parois (généralement légères) limitent en effet la réduction sonore entre les locaux par une voie secondaire acoustique importante via cette chape continue.

Pour le reste, tous les points d'attention des chapes flottantes traditionnelles s'appliquent.

Cahier des charges

Le cahier des charges doit imposer les exigences suivantes à l'entrepreneur (en fonction du type de devis) :

  • Critères pour la réalisation d'une isolation aux bruits d'impact entre plusieurs pièces (niveau de pression pondéré du bruit d'impact standardisé L'nT,w),
  • Type de plancher porteur + masse surfacique minimale (kg/m²) du sol porteur
  • Éventuellement, type de matériau isolant des bruits d'impact (si important) ou épaisseur maximale disponible.
  • Amélioration de l'isolation aux bruits de contact ΔLw (voir norme NBN EN ISO 140-8: 1998) que doit permettre d'obtenir le matériau isolant des vibrations combiné à la finition et au sol porteur.
  • Type de finition de sol

Il est également intéressant de mentionner dans le cahier des charges les points d'attention au niveau de la réalisation.

Aller plus loin

Dans le Guide

Pour plus d'informations en lien avec le sujet :

Autres publications de Bruxelles Environnement

Sites web

Bibliographie

  • Fasold, Sonntag (1978), Bauphysikalische Entwurfslehre Band 4 : Bauakustik, Verlag für Bauwesen, Berlin (en allemand)

  • Hamayon, L. (2013), Réussir l'acoustique d'un bâtiment, Le Moniteur, Antony

  • Vermeir, G. (2009), Lawaaibeheersing: cursustekst, Faculteit Toegepaste Wetenschappen KULeuven, Acoo, Leuven (en néerlandais)

Normes

  • Norme NBN S 01-400-1 - Critères acoustiques pour les immeubles d'habitation
  • Norme NBN EN ISO 140-8 – Acoustique - Mesurage de l'isolement acoustique des immeubles et des éléments de construction - Partie 8: Mesurages en laboratoire de la réduction de la transmission du bruit de choc par les revêtements de sol sur un plancher lourd normalisé
  • Norme NBN EN ISO 10140-2 – Acoustique - Mesurage en laboratoire de l'isolation acoustique des éléments de construction - Partie 2: Mesurage de l'isolation au bruit aérien

mis à jour le 10/04/2017

N° de Code : G_WEL01 - Thématiques : Bien-être, confort et santé - Thématiques secondaires : Acoustique - Composants du projet liés : Plancher