Glossaire

Free-chilling

Le free chilling consiste à refroidir l'eau d'un circuit de refroidissement par échange direct avec une ambiance dont la température est inférieure à celle de l'eau (air extérieur, nappe phréatique, sol,...), sans faire usage d'une machine de froid.

On entend le by-pass du processus de refroidissements classique, où un compresseur assure la revalorisation de la chaleur émise vers une température plus élevée. Cela permet de ne plus utiliser de l'énergie que pour les pompes de circulation et/ou les ventilateurs et implique un EER nettement plus élevé. Le free-chilling n'est possible que si la température au niveau du condenseur (unité extérieure) est plus faible que la température au niveau de l'évaporateur (unité intérieure). Le principe de refroidissement est simple. L'eau à, par exemple, 14 °C est refroidie par le sol jusqu'à 10 °C. Elle permet, via un échangeur thermique, de refroidir de l'eau glacée dans le bâtiment par exemple de 20 °C à 18 °C. La température de sortie de l'élément émis à l'extérieur (10 °C) est inférieure à la température d'entrée de l'élément émis à l'intérieur (18 °C). (Avec un échangeur thermique à plaques, il faut encore disposer d'une différence de température. Plus l'échangeur thermique est grand, plus la différence de température est petite.) La figure ci-dessous montre une possibilité de free-chilling via un échangeur thermique à plaques séparé. Si la température source est trop élevée pour pratiquer le free-chilling, la machine frigorifique est alors utilisée (en dessous). Si la température source est suffisamment basse pour utiliser le free-chilling, la machine frigorifique est bypassée et le « froid » est transféré via l'échangeur thermique à plaques. Le free-chilling n'est pas 100 % gratuits parce qu'il faut toujours tenir compte de la consommation électrique résultant de l'utilisation des pompes. Les EER atteints ici dépendent dans une très large mesure de l'agent réfrigérant utilisé, des températures intérieures et extérieures. Les valeurs d'EER caractéristiques atteignent 25, voire une valeur plus élevée.

> Revenir au glossaire

Retour en haut de page