ENE03 - Isoler un sol par le haut_top

Dispositif | Isoler un sol (par le haut - par le bas)

Isoler un sol (par le haut - par le bas)

(Source: Mironmax Studio / Shutterstock.com)

Comment isoler un plancher inférieur ?

Il existe deux différentes techniques d'isolation du sol:

Isolation par le bas  : l'isolant est placé sur la face extérieure des parois délimitant le volume protégé. Il peut être appliqué sur le plafond d'une cave ou du vide ventilé ou sous le plancher sur sol.

Isolation par le haut  : l'isolant est placé sur la partie structurelle du plancher (dalle béton armé, hourdis,...) et sous l'aire de foulée (chape + finition, panneaux,...). Le plancher inférieur peut être sur sol ou sur vide.

En nouvelle construction tout comme en rénovation, ces deux techniques peuvent être utilisées en fonction des situations rencontrées.

Quels sont les avantages et inconvénients des 2 techniques d'isolation d'un plancher inférieur ?

Nouvelle construction et rénovation
Par le basPar le haut

image1

Construction neuve logement collectif [ 091_Fineau ] (Source : Yvan Glavie)

image2

Rénovation maison unifamiliale [ 051_Huberti ] (Source : Yvan Glavie)

Avantages
  • Protège du gel et de la fissuration
  • Pas de perte des finitions intérieures
  • Continuité de l'isolant
  • Diminue le risque de création de nœuds constructifs problématiques
  • Maintien de la paroi à une température constante intérieure
  • Moins de risque de condensation interne
  • Meilleure inertie thermique
  • Pérennité de l'isolant
  • Entre unités d'habitation, conservation de faux-plafonds d'intérêt patrimonial
  • Utile en cas de problème d'accessibilité par le dessous
  • L'isolant n'est pas soumis à l'humidité

Inconvénients

  • Plafond d'une cave ou d'un vide ventilé :
  • Peut changer l'aspect extérieur du bâtiment (plancher situé au-dessus d'un espace accessible par les personnes)
  • La finition extérieure appliquée sur l'isolant est fragile et peut se fissurer s'il s'agit d'un enduit
  • La maitrise des nœuds constructifs problématiques au droit des murs porteurs situés en dessous du plancher est difficile
  • La présence de conduites (électricité, évacuations ou alimentation d'eau, gaz, chauffage, ...) peut rendre le placement difficile
  • Plancher sur sol
  • L'isolant choisi doit être étanche à l'eau et doit résister à l'écrasement
  • Nœuds constructifs problématiques difficile à éviter au droit des murs porteurs situés au-dessus du plancher
  • Finitions intérieures du sol doivent être remplacées
  • Risque condensation interne au niveau du support de l'isolant.
  • Résistance à la compression
  • Diminution de la hauteur sous plafond
  • L'isolant doit résister à la compression
  • Diminution de l'inertie thermique à évaluer

Avantages et inconvénients de différentes techniques d'isolation d'un sol existant selon l'aspect technique

Cas particulier de l'isolation d'une dalle sur sol

Lorsqu'un plancher est en contact avec le sol, la terre participe à la résistance thermique du plancher. La méthode de calcul du coefficient de transmission thermique du plancher inférieur doit dès lors être adaptée.

Il existe une procédure de calcul suivant la réglementation PEB applicable lorsque le plancher est en contact avec le sol sur toute sa surface. Le plancher peut être non-isolé, uniformément isolé ou isolé en partie (isolation périphérique horizontale ou verticale).

image3   image4

Isolation périphérique horizontale et verticale (Source : Energie+)

> Aller aux Etapes de conception pour limiter les pertes par transmission des parois

mis à jour le 17/09/2015

N° de Code : G_ENE03 - Thématiques : Energie - Thématiques secondaires : Isolation thermique | Noeuds constructifs - Composants du projet liés : Ossature bois | Plancher