Dossier | Faire face aux inondations

L'assurance

En cas d'inondation, les dommages causés seront couverts par l'assurance incendie de votre habitation. Celle-ci ne dépend pas de la reconnaissance de l'inondation comme catastrophe naturelle. Toutefois, ne confondez pas inondation et dégâts des eaux ! Les assurances gèrent différemment les deux situations. En ce qui concerne votre véhicule, c'est la police omnium ou petite omnium qui couvre les frais.

Comment procéder ?

  1. Dès que possible, avertir votre assureur afin de déclarer le sinistre. Il ouvrira un dossier qui reprendra les informations relatives aux dégâts. Il pourra dès lors vous conseiller et éventuellement vous recommander les mesures destinées à limiter les dommages pour une prochaine fois.
  2. Préparer la visite de l'expert . Lorsque votre assureur aura ouvert un dossier, il enverra un expert qui évaluera le montant du remboursement. Si vous constatez d'autres dégâts liés à l'inondation après son passage, vous pouvez encore les déclarer.
  3. Prouver les dommages . Afin d'accélérer la procédure, rassemblez tous les documents utiles : factures, devis, photos (habitation inondée et dommages du bâtiment et du contenu après le retrait de l'eau), etc. N'hésitez pas à dresser un descriptif complet des dégâts subis.

Bon à savoir

Si l'inondation a rendu votre habitation temporairement inhabitable, votre assureur peut prendre en charge les frais (éventuels) de relogement.

Attention : la loi autorise un certain nombre d'exclusions qui doivent être mentionnées dans le contrat d'assurance. Exemple : pas de remboursement pour un abri de jardin et son contenu.

image10_Thinkerstock

(Source: ThinkerstockPhoto)

Qui s'occupe de l'assurance ?

  • Dans le cas d'une location : l'assurance du propriétaire l'indemnisera pour les dommages causés au bâtiment et celle du locataire pour les dommages causés au contenu du bâtiment.
  • Dans le cas d'une copropriété : l'assurance collective de l'immeuble couvrira les dégâts.
  • Dans le cas de personnes non-assurées : pour bénéficier de l'intervention du Fonds des calamités, il est nécessaire que la personne indemnisée vive d'un revenu d'intégration sociale (payé par le CPAS) et évidemment que le bien ne soit pas couvert par une assurance incendie.

image11

(Source: Guillaume Francart)

Comment s'assurer en vivant dans une zone inondable ?

Même en construisant ou en achetant un bien dans une zone inondable, il est possible de contracter une assurance incendie. Cependant, en tenant compte de ce risque dans l'aménagement de votre habitation (par exemple avec des systèmes qui endiguent les conséquences de fortes pluies), vous influencerez favorablement les conditions d'assurance.

➩ Les eaux de pluie : une gestion collective

mis à jour le 06/03/2017

N° de Code : G_WAT05 - Thématiques : Eau - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure | Mur extérieur | Mur intérieur | Chauffage | Eaux pluviales | Electricité | Refroidissement | Ventilation | Abords | Sol