Dossier | Faire face aux inondations

Les eaux de pluie : une gestion collective

La gestion des eaux de pluie relève d'une responsabilité partagée. La pluie tombe en tout lieu mais elle ne ruisselle et ne s'infiltre pas n'importe où !

L'eau, c'est l'affaire de tous...

Dans une zone fortement urbanisée et densément construite comme la Région de Bruxelles-Capitale, les surfaces au sol sont majoritairement imperméabilisées. Celles-ci produisent une quantité d' eau de ruissellement beaucoup plus importante qu'une surface naturelle.

Peut-être n'êtes-vous pas touché directement par des problèmes d'inondation, mais chacun, par l'imperméabilisation de sa parcelle, se rend plus ou moins producteur d'eau de ruissellement.

Le propriétaire d'un terrain totalement imperméable risque d'envoyer toute l'eau de pluie vers son voisin proche ou même éloigné.

image12_fr

(Source: Guillaume Francart)

Les bâtiments sont principalement inondés (en particulier au niveau de leur cave) suite à la concentration rapide des eaux dans les fonds de vallées.

Toutefois, des inondations peuvent également se produire localement en dehors des fonds de vallées, lorsque l'évacuation d'eaux de ruissellement par le réseau d'égouttage n'est pas suffisante.

image13_Xavier_Claes

(Source: Xavier Claes)

En Région de Bruxelles-Capitale, suite à l'imperméabilisation des sols, les quantités d'eau de ruissellement vers les fonds de vallée sont en augmentation. Pour contrer ce problème, il faut reverduriser la ville et restaurer le cycle de l'eau.

image14_fr

(Source: Guillaume Francart)

... Et chacun peut y participer !

Une gestion collective des eaux de pluie implique de gérer le problème à la source . Les habitants en zone urbaine peuvent contribuer à améliorer la situation en aménageant les parcelles de leur habitation pour qu'elles retiennent l'eau de pluie et servent de tampon pour les eaux de ruissellement et ainsi diminuer les risques d'inondations .

De plus, les effets positifs sur l'environnement sont nombreux :

  • augmentation de la qualité de vie en ville
  • réalimentation en eau de la nappe et des sols
  • support à la biodiversité
  • amélioration de la qualité de l'air
  • diminution des îlots de chaleur
  • réhabilitation du cycle naturel de l'eau
  • diminution des déversements d'eaux usées dans les cours d'eau naturels et par conséquent amélioration de leur qualité, etc.

Exemples d'aménagements de votre habitat pour une meilleure gestion des eaux de pluie

  • Placer une citerne de récupération d'eau de pluie.
  • Réutiliser l'eau de pluie pour limiter le rejet vers les égouts.
  • Installer une toiture verte.
  • Améliorer l'infiltration et l'évaporation de l'eau. Grâce à un espace du jardin qui devient un « jardin de pluie », constitué de surfaces perméables, végétalisées, au profil légèrement creux, qui permet un stockage des eaux de ruissellement et leur intégration à un cycle naturel (telles des noues : fossé peu profond large et végétalisé qui recueille provisoirement l'eau).
  • Créer des zones « tampons » comme des mares ou des bassins.

image15_fr

(Source: Guillaume Francart)

➩ Aller plus loin

mis à jour le 06/03/2017

N° de Code : G_WAT05 - Thématiques : Eau - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure | Mur extérieur | Mur intérieur | Chauffage | Eaux pluviales | Electricité | Refroidissement | Ventilation | Abords | Sol