ENE06_top

Dossier | Limiter les charges thermiques

Limiter les charges thermiques

© Mike Wilson / Unsplash.com

Minimiser la demande en énergie pour le refroidissement en limitant les gains de chaleur internes (éclairage, appareils,...) et solaires et en maîtrisant les consommations d'électricité des bureautiques et électroménagers.

Outre le système de chauffage, un bâtiment comporte différentes sources de chaleur internes (éclairage, appareils, occupation humaine) ou externes (gains solaires) que l'on désigne par  « charges thermiques ». Celles-ci ont une influence significative sur la consommation d'énergie et le niveau de confort du bâtiment.

Si les gains thermiques liés aux appareils électriques, qui peuvent représenter jusqu'à 40% de la consommation électrique dans un immeuble de bureaux classique, doivent toujours être évités, les gains solaires sont cependant utiles dans la mesure où ils fournissent gratuitement un apport d'énergie solaire. L'enjeu se situe donc essentiellement en été, afin de limiter les besoins en refroidissement : la réduction des charges thermiques est donc une étape cruciale pour réaliser un refroidissement passif de qualité. Contrairement aux charges thermiques liées aux appareils électriques, l'optimisation des gains solaires est étroitement liée à la conception du bâtiment. Et compte tenu de son importance, il faut en faire une priorité dès la conception.

Pour une vision d'ensemble de la stratégie de refroidissement, Voir dossier Appliquer une stratégie de refroidissement passif

Pour la réduction des charges thermiques et de la consommation énergétique de l'éclairage Voir dossier Optimiser l'éclairage artificiel.

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_ENE06 - Thématiques : Energie - Composants du projet liés : Menuiserie extérieure | Ossature bois | Protections solaires | Electricité | Refroidissement