PHY03_top

Dossier | Minimiser la contribution acoustique du bâtiment au quartier

Minimiser la contribution acoustique du bâtiment au quartier

© Pexels / Pixabay.com

Veiller lors de la conception du bâtiment à éviter les nuisances acoustiques vis-à-vis de l'environnement avoisinant

Le Guide Bâtiment Durable propose la démarche suivante pour minimiser la contribution acoustique du bâtiment au quartier :

  • Intégrer les aspects acoustiques dès la conception du projet en identifiant les sources potentielles de bruit et en définissant les performances à atteindre
  • Mettre en place des mesures préventives, correctives et/ou compensatoires : éloigner les sources de bruit, orienter les bâtiments, protéger les zones sensibles, confiner les sources de bruit,...
  • Evaluer les solutions acoustiques au niveau de la source, du trajet et de la réception du bruit.

Enjeux

Avec la pollution atmosphérique, l'exposition au bruit est une des principales nuisances ressenties en milieu urbain et elle croit avec la densité de population et la taille de l'agglomération. Un urbanisme et une architecture intégrant la problématique acoustique peuvent créer un environnement attrayant et un cadre de vie harmonieux ou assainir une situation sonore de départ défavorable et donc influencer directement l'attractivité résidentielle de la ville. Au niveau du quartier, cette démarche vise à constituer des lieux de ressourcement et de socialisation et au niveau de l'individu elle contribue au bien-être physique psychique et social. En effet, l'excès de bruit, seul ou combiné aux troubles du sommeil qu'il engendre parfois, peut être la cause de stress, de difficultés de communication (conversation, enseignement, étude,...) et de modification du comportement (agressivité, manque d'entraide, isolement,...).

Le bruit est également un facteur de perception important, il permet d'appréhender l'espace, la présence de quelqu'un, l'ambiance extérieure ou encore l'activité et la vie d'un quartier. Ainsi les dispositions spatiales (distribution des fonctions, éloignement et proximité des bâtiments, …), la géométrie des lieux, la nature des matériaux et les textures contribuent à créer des paysages sonores positifs ou négatifs.

La fiche «Minimiser la contribution acoustique du bâtiment au quartier» a pour but de comprendre et d'influencer les mécanismes qui régissent la production, la propagation et la réception du bruit dans le milieu bâti. Elle reprend les éléments clés pour agir contre les nuisances générées par un projet sur son environnement direct.

Elle aborde la problématique du bruit de voisinage, des installations techniques (climatisation entre autre) et de certains aménagements urbains liés au projet (accès parking par exemple).

Elle reprend également les dispositifs permettant d'atténuer les effets du bruit généré par un bâtiment par la création d'obstacles à la propagation du bruit (écran, talus, bâtiments), par le profil ou les matériaux de façade ou encore par l'aménagement des abords et des voies d'accès.

Les solutions pour limiter l'impact acoustique de l'environnement sur les occupants du bâtiment telles que l'adaptation de la programmation des locaux ou le renforcement de l'isolation des façades sont abordées dans le dossier Assurer le confort acoustique.

Démarche

Une conception acoustique durable veillera à intégrer la problématique acoustique dès l'esquisse du projet (et en particulier dans le choix des options de programmation et d'implantation) afin d'éviter la mise en place ultérieure d'équipements techniques ou de matériaux correcteurs souvent plus coûteux.

Un diagnostic acoustique est d'ailleurs conseillé en rénovation : la transformation d'un bâtiment peut être une bonne occasion pour apporter une amélioration de la qualité de vie du quartier !

L'élaboration du projet se fera par une série d'esquisses, d'aller-retour, d'évaluation de mesures préventives (choix des implantations, des affectations, etc.), correctives (déplacement du projet, recul, zone tampon, etc.) ou compensatoires (murs, merlons, aides à l'isolation, etc.). En fonction de la situation, les recommandations techniques suivantes seront évaluées :

  • Eloigner les sources de bruit (usines, ateliers, équipements sportifs, discothèque ou salle polyvalente) des zones sensibles ou éloigner les fonctions sensibles au bruit (enseignement, établissements sanitaires et sociaux, zones de détente et de loisirs calmes) des sources de bruit.

  • Orienter les bâtiments et les équipements bruyants par rapport aux bâtiments et zones sensibles au bruit en utilisant l'effet d'écran du bâtiment ou orienter les logements et les autres bâtiments sensibles aux nuisances sonores en fonction des sources de bruit existantes.

  • Protéger les zones sensibles par la mise en œuvre d'écrans (bâtiment, mur ou merlon) dont l'efficacité sera essentiellement fonction de leur hauteur, de leur longueur et de la position respective de la source et du récepteur.

  • Confiner les sources de bruit par diverses solutions techniques comme réaliser une porte d'accès avec un sas, prévoir des gaines d'extraction insonorisées ou orientées à l'opposé des habitations, avoir des fenêtres isolées ou murs aveugles du côté du voisinage, réaliser un local insonorisé pour les compresseurs ou groupes frigorifiques, mettre en place des chicanes pour l'aération, etc.

L'évaluation de solutions acoustiques se décline alors en 3 volets d'actions :

  1. à la source du bruit : agencement du bâtiment et de ses accès, choix du type de revêtement des abords pour les voies de circulation, localisation des installations techniques, choix de machines ou d'installations techniques plus silencieuses, etc.

  2. au niveau du ‘trajet' du bruit : agencement optimal des bâtiments et installations, mise en place de locaux techniques et caissons acoustiques, mur antibruit, etc.

  3. à la réception : conception et isolation acoustique des façades, organisation interne du bâtiment (implantation des locaux – chambres / séjours, salles de réunion/bureaux- dans le bâtiment en fonction de l'orientation de la façade, des sources de bruit internes et externes, …) , concept de façade calme, etc.

Voir dossier Assurer le confort acoustique.

> Démarrer > Notions

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_PHY03 - Thématiques : Environnement physique - Thématiques secondaires : Acoustique | Entretien/Maintenance Urbanisme - Composants du projet liés : Mur extérieur | Chauffage | Refroidissement | Ventilation | Abords