WEL06 - Mise a la terre_top

Dispositif | Mise à la terre et champs éléctromagnétiques

Mise à la terre et champs éléctromagnétiques

© TVR / Shutterstock.com

La mise à la terre est une mesure obligatoire qui a pour but d'écouler vers la terre les courants de défaut, c'est-à-dire les courants anormaux de grande intensité, pour éviter les risques d'électrocution mortelle. Elle se fait par une prise de terre, conducteur métallique enfoncé dans le sol qui, relié aux appareils électriques, permet de drainer vers lui les charges électriques et donc de réduire les champs électriques induits.

L'obligation du Règlement Général des Installations Electriques (RGIE) impose la création d'une équipotentielle électrique entre les éléments métalliques fixes d'une habitation avec lesquels un contact physique serait possible, comme le chauffage, les sanitaires ou les panneaux photovoltaïques. En reliant ces masses métalliques entre elles au moyen d'un conducteur électrique, il n'existe aucune différence de potentiel électrique. Les éléments moins accessibles et les tableaux électriques doivent aussi être protégés en les isolant au moyen d'une cage de Faraday. Si ces mesures limitent les risques de chocs électriques, elles diminuent également les pollutions induites en réduisant les champs électriques et électromagnétiques.

mis à jour le 20/10/2016

N° de Code : G_WEL06 - Thématiques : Bien-être, confort et santé - Thématiques secondaires : Pollution intérieure - Composants du projet liés : Electricité | Sol