Dossier | Assurer le confort acoustique

Normes

Les normes suivantes sont d'application :

  • La norme NBN S01-400 (1977) pour les exigences d'isolation relatives aux immeubles autres qu'habitations.
  • La norme NBN S01-400-1 - Critères acoustiques pour les immeubles d'habitation (maisons / appartements)
  • La norme NBN S01-401 : valeurs limites des niveaux de bruit dans les bâtiments.
  • Les normes EN ISO 140 (parties 1 à 16) pour les méthodes de mesures.
  • La norme EN ISO 717 (parties 1 et 2) pour les valeurs uniques (moyenne acoustique).
  • La norme EN ISO 12354 pour les modèles de calculs.
  • la NBN EN ISO 10052 : 2005 pour les méthodes de contrôle
  • La norme NBN S 01-400-2 'Critères acoustiques pour les établissements scolaires'

La norme NBN S01-400-1 est d'application pour tous les immeubles d'habitation (maisons et appartements)

Elle détermine les exigences auxquelles le bâtiment fini doit satisfaire aussi bien sur le plan de l'isolation aux bruits aériens et d'impact, qu'en ce qui concerne les niveaux sonores produits par les installations techniques et la maîtrise de la réverbération dans certains espaces spécifiques.

Il n'est pas toujours possible en rénovation d'atteindre les exigences requises. L'auteur de projet doit alors en informer le maître d'ouvrage, par écrit et avant le début des travaux, du manque possible de confort acoustique normal.

Exigences d'isolation aux bruits aériens entre locaux

Local d'émission hors de l'habitationLocal de réception dans l'habitationConfort acoustique normalConfort acoustique supérieur
Tout type de localTout type de local, sauf un local technique ou un hall d'entréeDnT,W ≥ 54 dBDnT,W ≥ 58 dB
Tout type de local d'une maison neuve mitoyenneTout type de local d'une maison neuve mitoyenne, sauf un local techniqueDnT,W ≥ 58 dBDnT,W ≥ 62 dB
Local d'émission dans l'habitationLocal de réception dans l'habitationConfort acoustique normalConfort acoustique supérieur
Chambre à coucher, cuisine, living, salle à manger et salle de bain (n'appartenant pas à la chambre/pièce de réception)Chambre à coucher, bureauDnT,W ≥ 35 dBDnT,W ≥ 43 dB

Exigences d'isolation aux bruits de choc entre locaux

Local d'émission hors de l'habitationLocal de réception dans l'habitationConfort acoustique normalConfort acoustique supérieur
Tout type de localTout type de local, sauf un local technique ou un hall d'entréeL'nT,W ≥ 58 dBL'nT,W ≥ 50 dB
Tout type de local, sauf une chambre à coucherChambre à coucherL'nT,W ≥ 54 dBL'nT,W ≥ 50 dB
Local d'émission dans l'habitationLocal de réception dans l'habitationConfort acoustique normalConfort acoustique supérieur
Chambre à coucher, cuisine, living, salle à manger et salle de bain (n'appartenant pas à la chambre/pièce de réception)Chambre à coucher, bureau-L'nT,W ≥ 58 dB

Exigences visant à limiter le bruit des installations dans les locaux où se situe la source sonore

Type de localEquipementConfort acoustique normal LAinstal,nTConfort acoustique supérieur LAinstal,nT
Salle de bain, WCVentilation mécanique≤ 35 dB≤ 30 dB
Appareils sanitaires≤ 65 dB≤ 60 dB
CuisineVentilation mécanique≤ 35 dB≤ 30 dB
Hotte d'aspiration≤ 60 dB≤ 40 dB
Living et salle à mangerVentilation mécanique≤ 30 dB≤ 27 dB
Chambre à coucherVentilation mécanique≤ 27 dB≤ 25 dB
Locaux techniques équipés d'installations desservant moins de 10 habitations≤ 75 dB≤ 75 dB
Locaux techniques équipés d'installations desservant plus de 10 habitations≤ 85 dB≤ 85 dB

Exigences pour le niveau de réverbération dans les locaux de circulation

Le niveau de réverbération sera jugé acceptable si l'absorption acoustique équivalente totale Aw est au moins égale à 0.3 fois la surface circulable totale projetée dans le plan horizontal des escaliers, couloirs et paliers (Sh):

  • Aw > 0.3 Sh

pour les zones couloirs, cages d'escalier et halls d'entrée.

Pour les Atrium, il faut que le temps de réverbération respecte la relation suivante:

T < max {1,5 secondes, log(V/50)}

Où V est le volume de l'atrium.

Remarque importante

Les conditions de réalisation sur chantier ne sont jamais celles des laboratoires où les tests ont été faits. Pour s'assurer d'atteindre, en chantier, les valeurs prescrites par les normes (mesures in situ), il est essentiel de prévoir, lors du choix des techniques et matériaux acoustiques, une performance qui soit au moins 5dB supérieure aux résultats d'essai en laboratoire.

mis à jour le 18/02/2019