Dossier | Choix durable des matériaux de parement

Notions

Maçonné: Le revêtement de façade composé de blocs ou de briques, est par ce principe assemblé, selon le joint souhaité, grâce à un mortier (cf. NBN EN 998-2) ou une colle. Pour assurer la stabilité de cette maçonnerie, il est nécessaire d'installer de tiges d'accroche au mur porteur de la façade, ce qui permet également d'assurer la solidariser l'ensemble des couches du mur. Selon la nature du mortier mis en œuvre, il peut être difficile de désolidariser les éléments maçonnés.

Fixé mécaniquement: Fixation d'un revêtement en moindre épaisseur directement sur l'élément porteur du mur de façade ou sur une structure en bois ou en métal (aluminium) fixée préalablement sur le mur porteur. Dans ce cas-ci, la fixation se fait directement sur la structure. Dans le cas contraire, celle-ci présentera des éléments qui permettront d'accrocher le revêtement à la structure.

Collé: Que ce soit à l'aide de mortier ou de composé chimique, ce procédé consiste à fixer un revêtement de fine épaisseur sur l'élément porteur du mur de façade ou sur une couche d'isolation. Dans certain cas, cette technique permet de confondre l'image finale du résultat avec un revêtement maçonné.

Cette technique de pose peut également être en complément à une fixation mécanique.

Enduit: Le revêtement consiste en un recouvrement de la paroi par un enduit qui peut être du ciment, de la chaux, de l'argile ou même d'une matière composée d'élément synthétique. Cet enduisage se fait directement sur l'élément porteur du mur de façade ou sur une couche d'isolation.

mis à jour le 01/01/2013

N° de Code : G_MAT06 - Thématiques : Matière - Composants du projet liés : Mur extérieur