WAT03 - Prefiltre_top

Dispositif | Préfiltre

Préfiltre

© Ecorce

Les filtres placés en amont de la citerne de récupération, appelés « préfiltres » pour les distinguer des filtres en aval de la citerne permettent tout comme la crépine, la rétention des corps grossiers, mais ont aussi une action de filtration plus fine. Certains sont auto-nettoyants, alors que d'autres nécessitent un entretien régulier. Ce dispositif s'intéresse principalement aux filtres en amont de citernes enterrées, mais d'autres types d'application sont aussi mentionnées comme pour les citernes de jardin ou les piscines.

Quelle est la fonction des préfiltres ?

Tout comme les crépines, les préfiltres ont pour but d'éviter une arrivée excessive de matériaux organiques dans la citerne de récupération d'eau de pluie. Les préfiltres permettent la rétention et la séparation de corps grossiers (feuilles, branches, ...), mais aussi de matières plus fines sédimentables ou en suspension. Ces dernières sont responsables de la coloration de l'eau et leur fermentation provoque des odeurs rendant l'eau impropre à son utilisation. Les préfiltres permettent donc de retenir ces matières en un lieu plus facile d'accès pour le nettoyage et de diminuer de ce fait, l'entretien de la citerne.

Quels sont les différents types de préfiltres ?

2 familles : les autonettoyants et les autres

Il existe une multitude de préfiltres ayant tous des caractéristiques différentes (rendement, enterré ou non, surfaces de récolte, intégrés ou non à la citerne, combinés à un dispositif de trop-plein...). On peut cependant distinguer les filtres dits « autonettoyants » des paniers filtrants, nécessitant un entretien régulier.

Les filtres autonettoyants sont munis d'une grille fine qui retient les feuilles et autres particules lors de pluies courantes (débits faibles) représentant plus de 95 % des pluies annuelles. Lors de tels évènements et pour autant que la grille ne soit pas colmatée, la totalité de l'eau est acheminée vers la citerne. A l'inverse, lors d'une averse importante, l'arrivée d'un débit plus important permet d'emporter les saletés vers une seconde évacuation. L'eau est alors quasi entièrement envoyée vers le réseau d'égouttage avec les impuretés. Contrairement à ce que leur nom peut laisser penser, ces filtres ne sont jamais totalement autonettoyants et nécessitent donc une inspection plus ou moins régulière car ils ont tendance à se colmater. Ces préfiltres peuvent prendre différentes formes de puits, de cyclone ou de préfiltre vertical dans une descente d'eau.

Panier filtrant

Ce filtre, le plus rudimentaire de tous, consiste en un simple panier constitué d'un grillage à mailles fines.

Il s'intègre directement dans la partie haute de la citerne, sa rehausse ou éventuellement dans une chambre de visite en amont de la citerne. Cette solution peut s'avérer intéressante en rénovation pour une installation existante.

Son avantage réside dans son rendement de 100 % mais demande à fortiori un entretien régulier au risque de voir les déchets se retrouver dans l'eau de la citerne si le filtre est saturé.

Prix indicatif : 50 à 100eur HTVA.

Paniers filtrant

Panier filtrantPanier filtrantPanier filtrant

Source : garantia

Source : aquaboutique

Source : recuperateur-eau

Filtre en ligne

Le filtre dit « en ligne » désigne une série de filtre dont la hauteur de chute entre l'alimentation et l'évacuation est faible . Ceci est permis soit grâce à la géométrie particulière du filtre soit en associant deux filtres (maillage de 5 et +/-1 mm) l'un à la suite de l'autre. Ce filtre permet de gagner en hauteur ce qui peut s'avérer utile pour les projets où une faible différence de hauteur existe entre le projet et le réseau d'égouttage. Suivant le mode d'exécution, il est complété de couvercle ou placé en chambre de visite.

Prix indicatif : 200 à 400eur HTVA.

Filtre en ligne

Filtre en ligne

Filtre en ligne

Filtre en ligne

Filtre en ligne

Filtre en ligne

Source : remacle

Source : sterk

Source : superplastic / Matt Leslie

Puits filtrant

Puits filtrant avec plateforme béton trouée

Puits filtrant avec plateforme béton trouée

Source : ADG Béton

Le puits filtrant est un filtre intégré dans des chambres de visites préfabriquées.

La filtration est effectuée soit par :

  • une plateforme en béton troué e sur laquelle on pose un mousse ;
  • une grille inox amovible placée au niveau de l'arrivée d'eau ;

Les débris sont récoltés par un panier situé en partie basse de la chambre de visite.

Dans ces deux modèles, le mousse/panier doit être nettoyé régulièrement.

Prix indicatif : 100 à 200eur HTVA.

Puits filtrant avec grille amovible

Puits filtrant avec grille amoviblePuits filtrant avec grille amoviblePuits filtrant avec grille amovible

Source : Remacle

Collecteur filtrant

Un collecteur filtrant, aussi appelé filtre à feuilles, est plutôt utilisé pour les citernes de jardin. Il est placé au niveau des descentes d'eau de pluie (un par descente) qu'elles soient neuves ou existantes. Il doit être placé après au moins un mètre de chute, est adapté aux conduits de diamètre 80 à 110 mm et, selon le modèle, permet de filtrer l'eau de toitures d'une superficie allant jusqu'à 250 m². Il peut généralement servir de trop-plein à la citerne grâce à son raccordement latéral (diamètre 20 à 70 mm).

Le rendement de ce type de filtre varie de 70 à 90% en fonction des modèles.

En cas de rénovation, le dispositif peut être placé sur des descentes d'eau de pluie existantes.

Il comporte une position été et hiver. Il est facile à placer et bon marché.

Prix indicatif : de 20 à 100eur HTVA.

Collecteur filtrant

Collecteur filtrantCollecteur filtrant
Collecteur filtrant

Source : Citerne Eau Bollaert

Sources : Graf

Collecteur filtrantCollecteur filtrantCollecteur filtrant

Source : edingershops

Source : Hubo

Filtre tourbillonnaire

Le filtre tourbillonnaire(ou cyclonique) est constitué d'un corps en matière plastique et d'un filtre inox. Ce filtre fonctionne sur le principe de la force centrifuge permettant de séparer les particules grossières de l'eau.

Prix indicatif : 400 à 600eur HTVA

Filtre tourbillonnaire

Filtre tourbillonnaire

Source : Pluviomaitrise

Filtre à rejet alternatif

Le filtre à rejet alternatif, grâce à sa géométrie, concentre dans sa « cuvette » les débris pour ne les rejeter que lors de pluies exceptionnelles. Il présente de ce fait un excellent rendement (97%) pour un entretien très limité, car il collecte pratiquement toutes les précipitations. Le fonctionnement de ce type de filtre peut être visualisé sur la vidéo du projet Picard.

Prix indicatif : 200 à 1500eur HTVA, fonction du débit d'absorption.

Filtre à rejet alternatif

Filtre à rejet alternatifFiltre à rejet alternatif

Source : GoLanTec Energietechniek

Source : Intewa

Existe-t-il d'autres type de préfiltre pour d'autres applications ?

Préfiltre à sable

Préfiltre à sable

Source : Piscine info service

Le préfiltre à sable, est utilisé pour le filtrage des eaux des piscines. Parfois on peut le rencontrer comme un des éléments permettant une potabilisation de l'eau. Ce préfiltre est placé au niveau du sol et est muni d'un regard pour l'entretien. Il récupère 100% des eaux pluviales, mais est peu adapté en cas de fortes précipitations car il se caractérise par un faible débit d'absorption et est difficile à nettoyer.

Prix indicatif : 300 à 900eur HTVA, fonction du débit d'absorption.

Où placer les préfiltres ?

Les préfiltres sont à placer en amont du dispositif à alimenter. Ils peuvent être soient :

  • indépendants (accessible par une chambre de visite) ;
  • intégrés directement au dispositif de récupération. Dans ce cas, ils peuvent éventuellement être combinés à un dispositif de trop-plein.

Quels sont les points d'attention lors de la mise en œuvre des préfiltres ?

Lors de la mise en œuvre, une attention particulière doit être accordée à l'accessibilité des préfiltres, à la facilité d'entretien des collecteurs, et à l'étanchéité des raccords.

Comment choisir son préfiltre ?

Le choix du type de préfiltre se fera en fonction :

  • du type d'équipements de récupération en aval (citernes enterrées vs de jardin) ;
  • des surfaces de toitures collectées (limite de filtration des préfiltres, nombre de descente d'eau pluviale, ...) ;
  • du type de revêtement de toitures et de sa localisation (degré de pollution, en site urbain, à proximité d'un parc, filtration de toitures vertes...) ;
  • de la fréquence d'entretien envisagée ;
  • du prix.

Aller plus loin

Dans le Guide

Dispositifs en lien avec la filtration de l'eau de pluie en vue de sa récupération :

Le fonctionnement d'un filtre autonettoyant est présenté dans la vidéo « Picard »

Sites Internet

mis à jour le 09/05/2018

N° de Code : G_WAT03 - Thématiques : Eau - Composants du projet liés :