Dispositif | Radiateurs

Radiateurs

(Source: Ozgur Guvenc / Shutterstock.com)

Les radiateurs sont les systèmes d'émission les plus courants pour chauffer une pièce. Il existe deux types de radiateurs : les radiateurs électriques et les radiateurs à eau (l'eau chaude étant produite par une chaudière). Leurs rendements d'émission varient entre 95 et 98%.

Quels sont les types de radiateurs?

Il existe deux types de radiateurs : les radiateurs électriques et les radiateurs à eau (l'eau chaude étant produite par une chaudière). Leurs rendements d'émission varient entre 95 et 98%.

Radiateurs électriques :

  • En raison du fait qu'ils utilisent une source d'énergie primaire à faible performance et qu'ils sont coûteux, ces radiateurs sont minoritaires et uniquement préconisés dans des locaux utilisés très rarement et de manière intermittente.

Radiateurs à eau :

  • Les radiateurs à ailettes avec plusieurs panneaux et rangées d'ailettes (type T11, 21, 22, 33) sont les radiateurs les plus rencontrés sur le marché.
  • En fonction de leur conception, les radiateurs à eau émettent la chaleur à hauteur de 60% en transfert convectif et 40% en transfert radiatif.

Quels sont les avantages et inconvénients des différents types de radiateurs?

AvantagesInconvénients

Radiateurs électriques

image2

(Source : électricité et énergie )

Ne sont pas raccordés à une chaudière : ils sont indépendants et réactifs

Utilisent une source (l'électricité) ayant une faible performance en termes d'énergie primaire

Coût élevé.

Radiateurs à eau

image3

image3

Différents types de radiateurs à eau et rangée d'ailettes  (Source : abchauffageconfort )

Raccordés à un système de chauffage plus performant en termes d'énergie primaire que les radiateurs électriques

coût de fonctionnement moins élevé

Plus chers à l'achat

Nécessitent la mise en place d'un réseau de distribution d'eau chaude. Les radiateurs à eau émettent une part de leur chaleur par radiation, ce qui augmente le confort mais diminue la réactivité de ces systèmes.

Où placer un radiateur ?

  • Eviter un placement devant les vitres qui générera des pertes thermiques importantes,
  • Privilégier un endroit où l'air peut circuler (en évitant par exemple d'installer le radiateur à des endroits ou du mobilier pourrait être placé).
  • Prévoir une hauteur de fixation permettant une isolation du sol par le dessus

Quels sont les paramètres influençant le dimensionnement d'un radiateur?

La tendance, jusqu'à il y a peu de temps, était de surdimensionner le système de chauffage et d'émission. Toutefois, pour assurer un confort optimal et une bonne performance de l'installation,  il est important de veiller à dimensionner correctement un radiateur :

  • en évaluant pièce par pièce les besoins en chauffage ,
  • en définissant le régime de température d'eau du circuit de chauffage.
    Pour améliorer la performance énergétique du système de chauffage, on privilégiera le régime basse température.

Comment choisir un radiateur?

Le choix du radiateur est effectué sur base de tableaux de fabricants en croisant puissance , régime de température de l'installation et type de radiateur . Dans le cas où les données des fabricants sont annotées comme étant approximatives, on veillera à prendre un radiateur dont la puissance d'émission est légèrement supérieure à la puissance thermique calculée pour la pièce.

Comment évaluer la puissance d'un radiateur existant?

Lors d'une rénovation, il peut être utile de définir la puissance d'un radiateur existant pour éventuellement le remplacer ou le compléter par une nouvel émetteur. La puissance dépend du type de radiateur et de ses dimensions.

Pour chiffrer cette puissance, on utilisera l'outil disponible sur le site d'Energie+ : Estimer la puissance nominale des radiateurs installés .

Comment réguler les radiateurs?

Pour les radiateurs dans des systèmes de petite taille, des vannes (thermostatiques) automatisées (type électrovannes) constituent la solution la plus efficace. Dans le cas de systèmes plus importants (circuits plus longs, nombre d'émetteurs élevés), le placement de vannes deux voies pilotées par des thermostats au niveau de chaque zone représente la solution la plus économique pour atteindre le confort requis.

Quelle maintenance prévoir pour un radiateur?

Il peut être utile de purger l'air des radiateurs lorsque les occupants se plaignent d'inconfort thermique en hiver et/ou lorsque les radiateurs font du bruit. En effet, l'air emprisonné dans les radiateurs peut réduire leur puissance jusqu'à 70% et générer du bruit. De plus, on investiguera la raison pour laquelle de l'air s'est retrouvé dans le réseau en vérifiant si celui-ci est sujet à une fuite ou encore, pour les réseaux disposant de purgeurs automatiques, leur état et leur placement.

Etude de cas

Prenons l'exemple d'un radiateur 2.000 W en régime 90/70°C dans une installation existante dont la chaudière est remplacée par une chaudière à condensation.

Il sera tout d'abord intéressant de vérifier si les besoins calorifiques de la pièce sont bien de 2.000 W. Il se peut en effet que le radiateur ait été précédemment surdimensionné et que la pièce ait connu une rénovation thermique. Dans ce cas, il est possible que le radiateur existant, bien qu'ayant une puissance réduite à 1.000 W (faisant suite au nouveau régime de température 60/40°C), puisse couvrir les besoins de la pièce. Le radiateur sera donc conservé.

Néanmoins si après cette étape, il s'avère que les besoins de la pièce restent de 2.000 W, ce même radiateur n'offrant plus qu'une puissance de 1.000 W en régime de 60/40°C, devra être complété d'un radiateur permettant de couvrir une puissance complémentaire de 1.000 W ou bien devra être remplacé par un nouveau radiateur de 2.000 W.

➩ Aller plus loin

mis à jour le 13/12/2016