Dossier | Limiter la pollution électromagnétique

Rénovation légère

Cette méthodologie visant à la diminution de la pollution électromagnétique s'applique dans la situation où l'on ne rénove que superficiellement le bâtiment, sans toucher à la configuration des circuits électriques existants. Il est donc pour cela nécessaire d'identifier les tracés existants et de comprendre l'influence de chaque circuit sur les zones sensibles (chambres, séjour, bureau, etc.).

Elle peut aussi s'appliquer à un projet de construction neuve ou de rénovation lourde pour réduire davantage les pollutions électromagnétiques, après application de la méthodologie pour ce type de projet.

Les habitants vivant à proximité d'antennes qui pensent être exposés à un champ électromagnétique trop élevé, ont la possibilité d'introduire une plainte auprès de Bruxelles Environnement en complétant un formulaire de plainte, dans lequel il est demandé de localiser les antennes ainsi que les endroits où un contrôle est souhaité.

Le concepteur doit donc au préalable déterminer le seuil qu'il souhaite atteindre, en fonction de sa sensibilité. Ce seuil peut être, par exemple, fixé suivant les réglementations et recommandations existantes.

Etapes de conception : rénovation légère

EtapesActions
1. Vérifier si le seuil est dépasséExclusion d'appareils : luminaires, électroménagers, petits récepteurs, informatique et téléphonie, etc.
2. Vérifier à nouveau si le seuil est dépassé

Coupure de la source :

- au niveau des appareils

- au niveau des circuits ( interrupteurs bipolaires, interrupteurs automatiques de champ, etc.)

Mise à la terre

> Concevoir > Rénovation lourde et construction neuve

mis à jour le 20/10/2016

N° de Code : G_WEL06 - Thématiques : Bien-être, confort et santé - Composants du projet liés : Ossature bois | Plancher | Eclairage | Electricité | Abords | Sol