Étude de cas | Royale Sainte-Marie

Simulation des pertes thermiques

Stratégie

Dans le cadre de la rénovation des façades, le noeud constructif relatif aux châssis préservés constitue ou peut constituer, une déperdition importante au niveau de l'enveloppe du bâtiment. Le projet a effectué des simulations thermiques avec le logiciel THERM, pour permettre de déterminer où et comment se produit cette perte énergétique et trouver les solutions appropriées pour la limiter.

Simulations

Situation avant chantier

Le mur étant composé d'un enduit intérieur et d'une couche de maçonnerie, la perte de chaleur par le noeud constructif est élevée. On observe une concentration du flux au niveau du châssis.

Flux thermique avant chantier

Perte_1

(Source: Vincent Kaisin)

Simulation avec 10cm d'isolant

Une première simulation est effectuée avec l'ajout d'une couche intérieure de 10 cm d'isolant à base de fibre de bois et une seconde couche d'enduit côté intérieur.

Le flux passant au niveau du châssis est toujours problématique, mais la perte d'énergie au sein de la paroi est amoindrie (passage de 30 W/m² à 15 W/m²). L'impact de l'isolation est donc directement visible.

Flux thermique avec 10cm d'isolant intérieur

Perte_2

(Source: Vincent Kaisin)

Simulation avec 16cm d'isolant

L'augmentation de l'épaisseur de l'isolant (16 cm au lieu de 10 cm) diminue la perte d'énergie au sein de la paroi (passage de 15 W/m² à 10 W/m²), mais le pont thermique au niveau du châssis est toujours existant.

Flux thermique avec 16cm d'isolant intérieur

Perte_3

(Source: Vincent Kaisin)

Simulation avec un double châssis

L'ajout d'un châssis intérieur en plus du châssis existant et de l'isolation de 16cm en fibre de bois, ne modifie pas le comportement au sein de la paroi, comparé à la simulation précédente. En revanche, le pont thermique au niveau des châssis est contenu et la perte thermique à ce niveau passe d'environ 50 W/m² à 30 W/m². C'est cette solution qui a été retenue par le projet.

Flux thermique avec 16cm d'isolant et l'ajout d'un châssis intérieur

Perte_4

(Source: Vincent Kaisin)

La pose d'un double châssis intérieur (qui vient donc dédoubler le châssis existant) est utilisée quand on ne peut pas modifier les châssis présents ou que l'on désire les conserver pour des raisons esthétiques ou patrimonales. La photo ci-dessous illustre la mise en place sur le projet de tels châssis, qui plus est coulissants, placés devant chaque baie.

Double châssis intérieur coulissant

Perte_5

(Source: Vincent Kaisin)

Aller plus loin

Liens à consulter pour plus d'informations quant à la problématique des pertes thermiques par transmission, l'isolation par l'intérieur et l'intégration d'un double châssis intérieur :

> Dossier | Diminuer les pertes thermiques par transmission

> Dispositif | Isolation d'un mur par l'intérieur

> Dispositif | Intégration d'un double châssis intérieur

mis à jour le 15/06/2017