MAT01_Methode-Belge-eval_top

Dispositif | TOTEM - Un outil belge pour améliorer la performance environnementale des matériaux

TOTEM - Un outil belge pour améliorer la performance environnementale des matériaux

© 贝莉儿 NG/Unsplash.com

Alors que la consommation en énergie primaire et les émissions de CO2 liées à l'exploitation de nos bâtiments diminuent, les matériaux de construction sont quant à eux responsables d'une part de plus en plus importante de l'impact environnemental global d'un bâtiment. L'évaluation et la réduction de l'impact des matériaux sont devenus aujourd'hui un enjeu incontournable pour l'ensemble des acteurs du secteur de la construction.

Parallèlement au développement par l'administration fédérale (SPF Santé Publique) d'une base de données proposée aux fabricants de matériaux pour regrouper les Déclarations Environnementales de Produits, les 3 Régions ont mis sur pied le projet TOTEM qui consiste à développer une méthode et des outils d'évaluation de l'impact des matériaux adaptés au contexte belge de la construction. Cette méthode a été développée en cohérence avec les normes européennes concernant l'évaluation des impacts environnementaux des bâtiments.

Initié en 2011 par l'Ovam (Organisme public pour la gestion des déchets en Région flamande), et porté aujourd'hui par les 3 Régions en collaboration avec l'administration fédérale (SPF Santé publique), le projet TOTEM propose aux auteurs de projet une première version d'un outil d'évaluation de l'impact environnemental des matériaux de construction.

TOTEM

Enjeux

Le secteur de la construction en Europe est responsable de 50% de l'exploitation des ressources naturelles. A Bruxelles, il est responsable de la production 33% des déchets générés lors de la construction, rénovation ou démolition (Source de 2015 : « Constat et perspectives : vers l'économie circulaire »). De plus, l'accent est mis sur la réduction des consommations d'énergie notamment grâce à la PEB. Ce qui découle en un usage plus important de matériau et donc de ressources.

L'enjeu est de réduire les impacts qu'une augmentation de matériaux entraine et donc d'agir sur le cycle de vie des matériaux.

Scénario TOTEM consommation d'énergie primaire

Les partenaires du projet TOTEM

  • L'Ovam pour la Région flamande,
  • Le Secrétariat Général - Département du Développement durable pour la Région wallonne
  • Bruxelles Environnement - Division Energie, air climat et bâtiment durable pour la Région Bruxelles-Capitale.
  • Le SPF santé publique - Direction Générale Environnement pour l'administration fédérale.

OVAM    SPW    Bruxelles Environnement

Divers prestataires sont impliqués dans le développement du projet pour l'élaboration de la méthode, le développement et l'évolution continue des outils et l'information-formation des utilisateurs.

Le contexte européen

Les normes européennes liées aux impacts environnementaux des matériaux de construction sont développées par le comité technique CEN TC350 en charge de la durabilité des ouvrages de construction ; celui-ci est en charge du développement :

  1. d'une méthode standardisée volontaire pour l'évaluation des impacts environnementaux des constructions neuves et existantes,
  2. d'un cadre pour la réalisation de déclarations environnementales des produits d'ouvrages de construction.

Plus d'informations

Méthodologie

mis à jour le 22/02/2018

N° de Code : G_MAT01 - Thématiques : Matière - Thématiques secondaires : Economie circulaire