Enjeux et notions

Table des matières

Enjeux

On estime que l'alimentation contribue à environ 1/4 de l'impact environnemental des ménages bruxellois (production, transformation, transport, distribution, gaspillage, etc.).

Bénéfices

Cultiver en ville apporte les bénéfices suivants :

  • réduction de l'empreinte environnementale :

    • relocalisation d'une partie de la production ;
    • reconnexion des consommateurs aux aliments et à la terre : lien avec les saisons, qualité et provenance des aliments, anti gaspillage, etc.
  • augmentation des liens sociaux :

    • espaces partagés ;
    • partages de savoirs ;
    • lieux de sensibilisation ;
    • etc.
  • augmentation du bien-être ;

    • lieux de détente ;
    • activité physique en lien avec la nature ;
    • etc.
  • favorable à la biodiversité ;
  • etc.

Des avantages économiques peuvent aussi découler de l'agriculture urbaine :

  • économie pour l'occupant sur l'achat des aliments ;
  • plus-value pour le maître d'ouvrage lors de la revente du bâtiment ;
  • développement professionnel ;

Acteurs

La production agricole en milieu urbain peut être portée par l'ensemble des acteurs du bâtiment :

  • architecte : proposer des solutions structurelles pour intégrer l'agriculture urbaine au bâtiment ;
  • entrepreneur : mettre en œuvre les solutions tout en gagnant en expertise ;
  • maître d'ouvrage privé / public : exprimer les besoins auprès de l'équipe de conception ;
  • occupants : utiliser les infrastructures mises en place (particuliers, collectifs de citoyens, associations, etc.).

Pouvoirs publics

Au niveau de la Région de Bruxelles-Capitale, la stratégie Good Food identifie les enjeux régionaux pour l'agriculture urbaine. Elle développe une série d'objectifs et de mesures afin de soutenir le développement de projets d'agriculture urbaine dans ses différentes formes : agriculture professionnelle de pleine terre et hors sol, potagers collectifs, productions individuelles, etc.

Notions

Mis à jour le 13/06/2019