Jonction fenêtres/isolant

Lors d'une isolation par l'intérieur, il est important d'assurer une continuité entre l'isolant mis en place et les châssis de fenêtres.

Un retour d'isolant doit donc être effectué, afin de minimiser le noeud constructif au droit du châssis et le risque de condensation qui en résulte.

Dans le cas où les fenêtres sont remplacées au même moment que les travaux d'isolation sont effectués, il est important de choisir des châssis ayant un dormant suffisamment large , afin que l'épaisseur d'isolant puisse être la plus grande possible. Si les fenêtres existantes sont conservées, l'épaisseur d'isolant sera limitée par les dimensions du dormant existant, mais devrait être au minimum de 2-3 cm pour être efficace.

Isolant collé ou projeté, système à structure - fenêtre

Coupes verticale et horizontale au niveau de la jonction châssis/isolant

image21 image22

image23 © Architecture et Climat - LOCI – UCL

Ce détail est valable pour les systèmes collé, projeté et avec une structure.

Une finition en bois peut avantageusement remplacer le panneau de finition au niveau du retour d'isolant, de façon à renforcer la performance thermique. Cela peut être effectué tant au niveau de l'ébrasement que de la tablette.

Dans le cas d'un isolant projeté , le retour d'isolant peut être assuré par la projection du même isolant, en plus fine épaisseur ou par l'utilisation d'un panneau rigide du même type d'isolant.