Outils

Les mesures de bruit

C'est une manière relativement simple d'effectuer un diagnostic en relevant des valeurs in situ. Celles-ci sont réalisées au moyen d'appareils spécifiques appelés sonomètres qui permettent, en fonction de leur technologie, de mesurer différents types de paramètres. A noter qu'en Région bruxelloise, l'arrêté du 21 novembre 2002, fixant la méthode de contrôle et les conditions de mesures de bruit, définit la procédure à suivre pour ce type de démarche.

La modélisation mathématique

Cette approche consiste à calculer des niveaux acoustiques sur base de formules (simplifiées ou non) prenant en compte différents paramètres intervenant dans l'émission données relatives à la source de bruit comme le trafic, l'équipement technique et la propagation du bruit dans l'environnement (données relatives à la topographie des lieux, aux gabarits, voisins, etc.) Les résultats se présentent généralement sous la forme de cartes, avec des courbes d'isobruit ou de modèle 3D.

Quand les données sont disponibles ou accessibles, le recours à une modélisation mathématique a l'avantage d'être relativement peu coûteux. La validité et la pertinence des résultats dépendent cependant du modèle utilisé et des paramètres introduits. Il s'agit d'un état des lieux à un moment donné. Mais sur base de certaines hypothèses (hauteur d'un mur, coefficient d'absorption, intensité et directivité de la source, etc.) cette démarche permet aussi de simuler et d'évaluer des situations futures.

Maquette 3D de la rue du Progrès, réalisée avec le logiciel IMMI, version 6.2 Premium

Bron 3D-maquette: A-Tech, 2007

Maquette 3D de la rue de la Loi. Evaluation de l'exposition des bâtiments à 2m en façade - Indicateur Lden

figure20.jpg Source simulation : Acouphen Environnement, 2009
Mis à jour le 01/01/2013