Coordination des corps de métier

Construire étanche à l'air entraîne des changements dans la coordination des différents corps de métier impliqués en phase conception comme en phase réalisation. Une bonne communication et une sensibilisation des différents intervenants permettent de limiter les risques de fuites, par exemple :

  • le charpentier devra s'assurer de placer des membranes en attente avant que le couvreur n'intervienne et que les zones de faîtière ou derrière les murs intérieurs ne deviennent inaccessibles ;
  • les parois supportant des gaines techniques devront être enduites avant la pose des techniques.

Mauvais phasage dans la fixation des conduites techniques

image64 (Source : CSTC )

Cette coordination doit non seulement être prévue dans les documents contractuels, mais doit également s'envisager avant l'implication sur chantier des différents corps de métier, ce qui n'est pas toujours le cas. Toute une série de tâches à coordonner sont donc à repenser pour atteindre des niveaux élevés d'étanchéité à l'air, tels que ceux prescrits par la réglementation .