Retour à

Garantir la réutilisation durant le chantier

Se référer à un plan de gestion des déchets
arrow-green

Certaines tâches sont à charge de l'auteur de projet.

D'autres tâches sont à charge des entrepreneurs.

arrow-green

Auteur de projet

Entrepreneurs

Objectif

Maîtriser le flux des matériaux et des déchets vers leurs différentes destinations et surtout faire évoluer les méthodes et outils de travail ainsi que l'organisation de chantier.


Bien avant de commencer le chantier, une réunion préparatoire avec tous les acteurs permettra de mettre en évidence la réutilisation dans les différents travaux, en référence au dossier d'exécution.

Il s'agit surtout de faire le point sur les deux plans importants que sont le plan de gestion des déchets et le plan de sécurité et de santé

Plan de gestion des déchets

Une vigilance particulière sera portée sur les matériaux et leurs différentes destinations tels que décrits dans ce plan : réutilisation et recyclage (sur et hors site), évacuation des déchets.

Pour ce faire, il sera vérifié que les entreprises spécialisées qui travaillent en sous-traitance sont bien celles reprises dans l'offre de chaque entreprise désignée et que les destinations de tous les matériaux / déchets respectent les exigences des documents de chantier et la réglementation en vigueur.

Plan de sécurité et de santé

Lors de cette réunion, il est conseillé d'aborder les mesures de sécurité et de santé avec le coordinateur-réalisation qui doit être désigné à cette date.

En effet, son rôle est primordial. Dans le cadre de sa mission, il doit clairement présenter les mesures spécifiques à prendre, en particulier dans les tâches de déconstruction qui constituent de nouvelles pratiques :

  • la dépose des matériaux et des équipements ;
  • la stabilité de l'ouvrage tout au long du chantier ;
  • les opérations de manutention et d'entreposage . . .

Désigner un coordinateur « déconstruction »

Pour les travaux de grande ampleur, il est recommandé de désigner au sein de l'entreprise une seule personne chargée de la coordination des tâches de déconstruction et des opérations qui en découlent : tri, stockage, recyclage sur site, recours aux filières, registre des bordereaux de transport . . . Cette personne assurera l'interface entre le maître d'ouvrage, l'auteur de projet, les entreprises en charge des autres lots, les sous-traitants éventuels et les ouvriers.

Une telle mission peut être confiée au coordinateur « déchets » déjà recommandé pour les gros chantiers. Il s'agit, dans ce cas, d'étendre sa mission à la réutilisation, devenant ainsi un coordinateur « déconstruction ».

Adapter le planning de chantier

Le planning doit être étendu à la gestion de toutes les tâches de déconstruction.

  • qui fait quoi ?
  • quand ?
  • avec quels moyens et ressources ?
  • dans quel délai ?

Le coordinateur « déconstruction », s'il est désigné, est la personne la plus appropriée pour assurer son élaboration et sa bonne gestion.

Sensibiliser et former les ouvriers

Les ouvriers sont, in fine, les acteurs essentiels qui vont mettre en œuvre toutes les intentions et prescriptions liées à la réutilisation et au recyclage. C'est à eux qu'incombent le démontage et le stockage des matériaux et équipements suivant certaines consignes.

Les expérimentations de déconstruction montrent que l'on n'insiste jamais assez sur les procédures nouvelles et qu'il n'est pas toujours facile de les faire accepter.

Ainsi, le travail pédagogique de sensibilisation autour de ces pratiques innovantes ne doit pas être sous-estimé. Pour certaines méthodes et outils, une formation spécifique sera nécessaire.

Points d'attention

Permis ou déclaration

Certains chantiers et activités sur chantier sont soumis à déclaration préalable ou permis d'environnement auprès des pouvoirs publics, dans les cas suivants :

  • au delà d'une certaine surface transformée ou démolie ;
  • stockage de matériaux et déchets ;
  • utilisation de certains équipements (compresseur, crible, concasseur…)
  • utilisation d'équipements dépassant un certain seuil de puissance ;
  • transport des déchets…

Vous pouvez contacter Bruxelles Environnement (permit@environnement.brussels) ou la cellule environnement de la CCB-C pour vous renseigner à propos des obligations légales en matière de permis d'environnement dans le cadre des chantiers.

Amiante

La réalisation d'un inventaire amiante est obligatoire pour certains chantier. Tout dépend du type de travaux effectués (transformation/démolition) ainsi que de la surface du bâtiment. Plus d'informations sur l'amiante et les démarches à effectuer peuvent être trouvées au lien suivant.

Visiter le site avec les entreprises spécialisées

Une visite sur site avec les entreprises intéressées est recommandée pour :

  • dresser l'inventaire détaillé des éléments qu'elles acceptent de prendre en charge ;
  • confirmer les marquages sur site (avec photos éventuelles) ;
  • préciser les consignes de travail, notamment le soin à apporter à certaines opérations (conditions de stockage . . .).

Précautions de démontage et stockage

Certaines précautions de démontage et de stockage doivent être prises :

  • soin apporté au démontage par le recours à des techniques adaptées ;
  • conditions de stockage appropriées afin de prévenir les risques d'humidité, de casse et de vol ;
  • nettoyage de certains éléments ;
  • dépose complète de menuiserie (ouvrant, dormant, quincaillerie …) ;
  • bouchons sur les radiateurs, les tuyaux …

Pour certains éléments récupérés, ces précautions seront cruciales pour confirmer la réutilisation effective et surtout la garantie sur la mise en œuvre de ceux-ci.

Pour aller plus loin

Veiller à organiser un chantier propre.

Documents utiles

Le tableau ci-dessous permet d'accéder à des documents provenant de chantiers ayant mis en avant la méthodologie exposée dans cette section.

DocumentsAccrocheIntroduction

École vétérinaire d'Anderlecht – Procédure de vente

École vétérinaire d'Anderlecht – Procédure de vente – Annexe

Procédure de vente mise en place dans le cadre de la rénovation de l'ancienne école des Vétérinaires d'Anderlecht

Définition du modus operandi et des lots proposés à la vente

Grâce à la réalisation d'un inventaire préalable du site, le maître d'ouvrage a pu mettre en place une procédure de vente des matériaux potentiellement réutilisable. Ce document présente les modalités pratiques de la vente et de l'enlèvement des matériaux.

Il a été envoyé aux acheteurs potentiels conjointement à son annexe qui présente les différents lots disponibles.

Mis à jour le 25/01/2017