Retour à

Code de mesurage

La surface plancher de l'unité PEB est calculée sur base :

  • Des dimensions extérieures (nu extérieur des parois).

Ceci implique que l'épaisseur des parois est comprise dans la surface plancher. Par analogie avec le volume protégé, lorsqu'une paroi sépare l'unité PEB d'une autre unité PEB ou d'un autre volume protégé, celle-ci doit être prise en compte pour sa moitié. L'autre moitié est prise en compte dans l'autre unité PEB ou l'autre volume protégé.

Les planchers sont supposés continus, sans tenir compte de leur interruption par les cloisons et murs intérieurs, par les gaines, cages d'escaliers et d'ascenseurs.

Toutefois, les vides ou trémies (= espace ouvert créé par l'absence d'un plancher) ne sont pas pris en compte dans le calcul de la surface plancher de l'unité si leur emprise au sol est supérieure à 4 m².

  • D'une hauteur libre d'au moins 2,10 m dans tous les locaux.

La surface plancher de l'unité est exprimée en [].

2.1.  Vides supérieurs à 4 m²

Tous les vides ayant une surface supérieure à 4m² ne sont pas pris en compte dans la surface plancher de l'unité PEB.

Exemple d'un vide (plan)

Exemple d’un vide (plan)

Légende

Vide

Source : Bruxelles Environnement

2.2.  Hauteur libre

La hauteur libre de 2,10m doit être considérée comme étant la hauteur nette entre les planchers surélevés et les faux-plafonds.

Dans le cas d'un plancher sous une toiture en pente, seule la surface du plancher offrant la hauteur libre minimale de 2,10m est prise en compte.

Hauteur libre à partir de 2,10 m pour déterminer la surface plancher (coupe)

Source : Bruxelles Environnement

2.3.  Épaisseur inconnue des parois

Par analogie avec le volume protégé, lorsque les épaisseurs des parois d'un bâtiment existant sont inconnues, il faut réaliser des mesures intérieures (=nettes) et tenir compte des épaisseurs suivantes :

  • Paroi extérieure (au sens PEB, paroi qui constitue la séparation entre le volume protégé et l'air extérieur ou le sol) : 30cm ;
  • Paroi intérieure (au sens PEB, paroi qui constitue la séparation entre le volume protégé et un espace adjacent, chauffé ou non) : 15 cm

    Cette valeur considère déjà la moitié de l'épaisseur de la paroi, Il n'est donc plus nécessaire de la diviser en deux.

  • Paroi intérieure (au sens commun) : 15 cm

2.4.  Simplifications autorisées

Tout comme pour le volume protégé, lors de la détermination de la surface plancher, il est également autorisé de ne pas tenir compte des réservations et renfoncements secondaires ni de tout élément de construction en saillie ayant une surface au sol inférieure à 0,50m².

Cette simplification est toutefois autorisée uniquement si celle-ci a été réalisée lors de la détermination du volume protégé.

Simplifications autorisées pour déterminer la surface plancher (plan)

 

Simplifications autorisées pour déterminer la surface plancher (plan)

Légende

Vide > 4 m: ne fait pas partie de la surface plancher

1

Niche < 0,5 m: fait partie de la surface plancher (et du volume protégé).

2

Colonne extérieure : ne fait pas partie de la surface plancher (ni du volume protégé).

3

Niche ≥ 0,5 m: ne fait pas partie de la surface plancher (ni du volume protégé).

4

Saillie < 0,5 m: ne fait pas partie de la surface plancher (ni du volume protégé).

Source : Bruxelles Environnement

2.5.  Surface plancher des parties fonctionnelles

La surface plancher de la partie fonctionnelle est calculée de la même manière que la surface plancher de l'unité PEB.

La surface plancher de l'unité PEN est la somme des surfaces plancher des parties fonctionnelles de l'unité.

Tout comme pour les unités PEB tel que décrit dans le point code de mesurage, pour une paroi entre deux parties fonctionnelles, celle-ci doit être prise en compte pour sa moitié dans chaque partie fonctionnelle. Ainsi la somme des parties fonctionnelles correspondra à la surface plancher de l'unité PEN.

Détermination de la surface plancher des parties fonctionnelles de l'unité PEN (plan)

Source : Bruxelles Environnement

Mis à jour le 05/10/2020