Exigence surchauffemax

Pour les unités PER l'exigence de surchauffemax est exprimée de 2 façons :

L'exigence de surchauffe impose de ne pas dépasser  5% du temps sur une année pendant lequel la température est supérieure à 25°C.

Le pourcentage du temps sur une année pendant lequel la température est supérieure à 25°C est calculé proportionnellement à l'indicateur de surchauffe de l'unité PER.

La valeur maximale autorisée pour l'indicateur de surchauffe est par hypothèse égale à 6500 Kh et correspond aux 5% max du temps sur une année pendant lequel la température est supérieure à 25°C.

Si la valeur calculée de l'indicateur de surchauffe de l'unité PER est supérieure à 6500 Kh, on considère qu'il y a plus de 5% du temps sur une année pendant lequel la température est supérieure à 25°C  et que l'exigence n'est pas respectée.

Contrairement aux exigences relatives au BNC ou à la CEP il n'y a pas d'assouplissement de 20% pour les unités PER assimilées à du neuf.

Mis à jour le 05/10/2020